ENCORE UNE PAROLE NON TENUE

Publié le par Unis pour Courpière

Après avoir analysé les incohérences sur les documents budgétaires  que nous avions signalées en conseil municipal, M Serin s'était engagé, faute de pouvoir apporter les corrections localement, à faire remonter  ces anomalies en Préfecture.

Une fois de plus, nous découvrons et déplorons,  que les engagements pris n'ont  pas été respectés et  que M Serin n'a même pas eu  la correction de nous informer qu'il avait  changé d'avis.

C'est dans ce contexte que nous avons pris l'initiative de nous adresser directement au Sous-préfet.

 

 

Publié dans Mandat JN. Serin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article