CONSEIL MUNICIPAL du 7 FEVRIER 2014

Publié le par Unis pour Courpière

En principe le dernier Conseil de cette mandature. M Serin a effectivement annoncé qu'il ne serait pas en mesure de présenter, avant les élections,  le Compte administratif 2013 car le Compte de gestion, préparé par le Trésorier, ne serait pas prêt.

Nous regrettons cette situation qui nous prive de connaitre la situation exacte des finances de notre Commune au 31 décembre 2013, alors que dans le même temps  M Serin nous a demandé d'autoriser l'ouverture de crédit sur le budget 2014.

Si le principe d'anticipation peut être accepté pour des règlements urgents et motivés, nous n'avons pas trouvé souhaitable de nous engager sur le budget 2014 d'autant moins que MM Serin et Imberdis n'ont pas pu justifier le fait que les mêmes crédits concernant les travaux de la piscine, par exemple, avaient déjà été ouverts sur le budget 2013. Bizarre encore le fait de demander l'ouverture de crédits pour des dépenses du SIEG, dépenses au titre de l'exercice 2013, dont les crédits là aussi avaient été prévus l'an dernier mais annulés en septembre. Ne s'agit il pas, tout simplement, d'un tour de passe passe  pour délester le budget 2013 et charger 2014? Réponse donc après les élections.

Nous nous sommes également opposés à un autre point de l'ordre du jour concernant  la régularisation de la vente de l'Atelier Relais  à l'entreprise Celta pour 1€ symbolique créant ainsi, en l'absence d'amortissement, un différentiel de 455 612€. 

Suite à notre intervention, en amont du Conseil, où nous avions fait part de notre désaccord en soulignant la  crainte de voir le budget impacté par cette décision, M Serin nous a présenté une nouvelle délibération  mais avec pour seule modification, le titre !

Dans ce contexte,  ce ne sont pas ses  explications alambiquées, évoquant même une "finasserie"  du Trésorier, qui ont été de nature à nous rassurer. Affaire à suivre.

 

Une mandature qui se termine donc dans l'opacité avec, outre les démissionnaires, un nombre de  conseillers de la majorité de plus en plus réduit dont trois n'ont même pas daigné donner procuration. 

 

  Les questions diverses "Unis pour Courpière" sont ici

Publié dans Mandat JN. Serin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article