CONSEIL MUNICIPAL du 7 FEVRIER 2012

Publié le par Unis pour Courpière

Alors que toutes les associations d'élus, à commencer par l'Association des Maires de France, ont protesté contre l'attitude du gouvernement qui asphyxie les collectivités territoriales, M Serin s'est abstenu de toutes remarques et de toutes propositions d'actions. Le  débat d'orientation budgétaire s'est en fait limité à une présentation des éléments de conjoncture nationale et internationale et d'analyse financière communale.

 

Si l'an dernier on s'était félicité du  recul des dépenses de fonctionnement, cette année on ne peut que déplorer la nouvelle dérive des dépenses de gestion qui augmentent de 100 000€. Dans ce contexte, le diagramme de l'évolution des dépenses de fonctionnement montre clairement que l'année 2007  est toujours l'année de référence !

Pour le reste, hormis les dépenses courantes d'investissement nous n'avons pas identifié de réalisation pouvant justifier une hausse d'impôts de 3.54% et un emprunt de 670 000€.

Concernant le budget prévisionnel 2012 nous avons découvert que le Projet de la Place de la Libération n'était plus d'actualité  . Comment ne pas dénoncer l'amateurisme de l'équipe en place quand on sait que le marché de maîtrise d'œuvre,  signé en avril 2010, représente 55 000€ de frais d'étude et qu'en février 2011, ce projet a fait l'objet d'une demande de subvention ?

Questions diverses :

Nous avons profité de ce début d'année pour refaire un point des dossiers abordés lors des précédents Conseils et pour lesquels une réflexion avait été engagée.

 

Cheminements piétonniers entre les HLM Près de l’Hospice et les différentes écoles.

L'ouverture du cheminement de la rue de la Guelle a été réalisée mais c'est une ouverture provisoire et nous n'avons pas obtenu de réponse précise concernant la nature des travaux à réaliser. 

 

Travaux salle du Cinéma.

La réflexion engagée en 2010 n'a toujours pas abouti et on s'achemine, aujourd'hui, vers le lancement d'une étude concernant l'aménagement de la salle nécessaire pour le passage au numérique.

Mise aux normes de l’éclairage du lotissement des Rioux.

La troisième tranche de travaux que nous avions engagés en 2007 ne sera encore pas réalisée en 2012 car le montant de  l'investissent est de 178 000€ et  l'enveloppe attribuée par le SIEG n'est que de 150 000€. Quand on sait que l'éclairage initial pour le Free Wheels représentait 149 000€ HT, cherchez l'erreur !

 

Acquisition Défibrillateurs.

Ils sont achetés mais sont dans les cartons !

L'information et la formation nécessaires au déblocage de la subvention ont un coût important qui demande réflexion mais dans trois mois ils seront installés.

 

Eclairage  chemin piétonnier entre les rues Antoine Gardette et Pierre de Coubertin

L'étude est faite mais c'est un investissement de 14 000€ et  il va falloir attendre !

 

 Organisation Dimanche du piéton.

Pas de dimanche du piéton à Courpière, c'est une manifestation qui demande un budget trop important  ! Pour mémoire, nous l'avions organisé en 2007 pour un coût de 1700€ et une bonne retombée médiatique pour Courpière. 

 

Informatisation gestion cimetière.

Le logiciel a été acheté, la formation est faite, reste à saisir les données.

 

Conclusion :

De plus en plus de conseillers de la majorité absents, des monologues de M Serin sans débat, des décisions contradictoires sur des projets importants, pas étonnant que la conséquence ressentie par les Courpiérois soit une commune qui s'endort !

 

Publié dans Mandat JN. Serin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article