CONSEIL MUNICIPAL du 3 AVRIL 2012

Publié le par Unis pour Courpière

Séance essentiellement consacrée au budget.

 

Comptes Administratifs : l'heure de vérité !

Toujours le même rituel : Comme chaque année, après avoir bien "gonflé" les budgets primitifs, M Serin tente de nous expliquer qu'il a fait des économies y compris avec les emprunts à 4,72% alors qu'un maire d'une commune voisine a emprunté à 4% !

Avec une hausse des dépenses de fonctionnement de plus de 100 000€ et une baisse de 13% de l'excédent brut courant il a cependant bien été obligé d'admettre que l'exercice n'était pas "terrible".

En investissement, avec l'arrêt de l'étude du projet de la Place de La Libération c'est, par exemple, 34 706€ qui passent à la trappe mais l'emprunt de 670 000€ est là pour habiller le budget.

Concernant le budget de l'eau c'est 78 000€ qui ont été empruntés à 4,72%, pour finalement ne réaliser  que 1/4 du budget équipement. D'accord avec ces chiffres mais jamais à bout d'argument M Serin nous a encore expliqué (!) qu'il fallait  regarder dans la durée !  Pas faux, il va bien falloir régler les intérêts !

Pour l'Assainissement, même punition : emprunt de 90 000toujours à 4,72% et seulement la moitié du budget réalisé!

Nous avons évidemment voté contre ce bilan d'une gestion pourtant "raisonnée".

 

Fiscalité :

Après 4 années de hausse, les taux de la commune restent inchangés mais les particuliers vont cependant supporter une hausse de 1.8% due à la revalorisation des bases.

 

Budget primitif :

Si l'an prochain M Serin veut encore nous démontrer qu'il a fait des économies il faut prévoir large et c'est ainsi qu'il n'a pas hésité à nous proposer des Charges à carctère général et des Dépenses de fonctionnement en augmentation de 20% !

A retenir, encore un emprunt de  917 747 € pour financer principalement le parking de l'école primaire et les travaux de l'église Saint Martin. Quant à la voirie, le travail en commission ayant été supprimé, nous ne sommes plus associés à la programmation. M Imberdis, spécialiste de la "patate chaude" (assainissement unitaire quartier de la gare),  n'a retenu que les rues  ne nécessitant pas d'intervention sur l'eau ou l'assainissement. Pas belle la vie ?

Concernant les budgets de l'eau et de l'assainissement se sont  des Charges à caractère général qui augmentent respectivement de 66% et 19% !

 

Subventions aux associations :

En 2011, notre courrier pointant plusieurs anomalies étant resté lettre morte, nous nous doutions bien que cette année, voulant éviter que l'on regarde de trop près, le détail du calcul ne nous serait pas communiqué. M Serin s'était cependant engagé, publiquement et en commission à nous donner, pour le Foyer laïc, le résultat par section.

Pourquoi a t il changé d'avis? Alors qu'une fiche action est renseignée, par l'association, pour chaque section, que le calcul est fait par section, pourquoi refuser de nous communiquer le résultat par section? ...si ce n'est qu'il y a anguille sous roche. Sans aucune explication ni aucune gêne M Serin s'est une fois de plus approprié la citation "les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent." Au delà du manque de correction, ce comportement détestable est bien révélateur de leur conception de la démocratie.  

Dans ce contexte et considérant que le soutien aux associations est indispensable mais qu'en même temps la distribution de l'argent public doit se faire avec équité et transparence et non relever du fait du prince, nous avons refusé de prendre part au vote.

 

 

Election de la Rosière 2012 :

 

Gwladys

  

       Gwladys MICHEL a été élue, au 2e tour de scrutin, Rosière 2012.

  

       Toutes nos félicitations.

 

  

Questions diverses posées par "Unis pour Courpière"

 

Cinquantenaire du 19 mars 1962 :

Lors des cérémonies marquant le cinquantenaire de la fin de la guerre d'Algérie dans notre commune, nous avons constaté qu'aucun pavoisement des monuments aux morts n'a été prévu. Comment expliquez vous ce manquement au respect à l'égard de tous ceux qui sont tombés au combat et particulièrement deux jeunes Courpiérois ?

D'autre part, nous avons constaté également qu'une nouvelle plaque avait été apposée à l'angle de la rue Bonhomme et l'avenue de Thiers. A notre connaissance, elle ne correspond pas au texte proposé par l'association CATM. Nous souhaiterions en connaitre la raison tout comme les explications sur la non invitation des adhérents de cette association et des élus municipaux lors de sa mise en place.  

Le pavoisement n'a pas été réalisé parce que le gouvernement ne l'a pas demandé ! Contrairement à toutes les communes environnantes, M. Serin s'est rangé comme d'habitude du côté gouvernemental dont le secrétaire d'état s'est fait méprisant à l'égard des accords d'Evian. Et ce n'est pas l'indignation exprimée qui peut faire oublier que deux jeunes Courpiérois ont leur nom sur le monument aux morts et qu'ils méritaient les honneurs des couleurs nationales.

Concernant la plaque, pour lui, l'inscription est conforme à ce qui avait été demandé par l'association CATM.  Quant à l'invitation, silence radio !

 

Association "Unis pour Courpière":

Le 17 mars dernier, l'association "Unis pour Courpière" a organisé une réunion pour échanger sur l'activité des élus de l'opposition au sein du conseil municipal et sur les propositions à faire pour mieux vivre à Courpière. Comment justifiez vous la censure, sur le bulletin municipal, de l'objet de cette réunion et l'absence de publication en deuxième semaine ?

"Association très respectable mais politique" (de gauche), il n'est donc pas question que le bulletin municipal soit utilisé pour une quelconque information.

 

Commission Communale des Impôts Directs :

Cette année encore,  les membres de la commission proposés par l'opposition n'ont pas été invités à la réunion de la Commission Communale des Impôts Directs. Pouvez vous nous communiquer la liste des commissaires de la commune établie après la délibération du Conseil Municipal ?

Après nous avoir baladé pendant  quatre ans, ils ont enfin reconnu qu'une erreur avait été commise mais ce n'est pas de leur faute, ils ont mal été conseillés par le DGS de l'époque ! Nous n'aurons donc pas de nouvelle liste et pas de représentants.

 

 

 

Publié dans Mandat JN. Serin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

citoyen 12/04/2012 10:46

bonne soirée (pas pour serin)avec un ancien maire toujours à coté de la plaque. son ignorance du mécanisme des impots est quand meme inquiétante.