CONSEIL MUNICIPAL du 20 SEPTEMBRE 2012

Publié le par Unis pour Courpière

 

Installation de Madame Sylvie LEBRUN en remplacement de Madame Suzanne CHAMBADE démissionnaire.

Au sujet de Suzanne CHAMBADE, Maurice Zellner a fait la déclaration suivante :

« Je voudrais dire un mot car je regrette ce départ. Avec Madame CHAMBADE nous avions travaillé sur la zone patrimoniale. C'est une femme qui a une très bonne expérience, une très grande connaissance de l’histoire locale, et je pense que dans une équipe il est important d’avoir des gens comme celle-là. C'est une véritable militante du patrimoine, elle savait de quoi elle parlait.

On n’est pas forcément toujours d’accord, chacun sait que l’on n’a pas les mêmes opinions, mais je veux garder ici l’image de cette ardente femme du patrimoine , cette façon d’être Courpiéroise, ancrée dans la réalité locale.

Personnellement je la regrette, et je pense qu’au-delà même de l’élue, il y a une femme sensible et très riche à l’intérieur.

Je voulais tout simplement dire cela parce que j’en avais envie au moment de cette démission ».

 

Location d'un local pour l'équipe "Habiter autrement en centre bourg" :

Ce n'est pas un budget très important et de plus  limité dans le temps mais allez comprendre que la Mairie loue l'ancien local ADMR à une société privée 50€ par mois et dans le même temps M Serin loue le local de l'ancienne charcuterie Morand 280€ par mois ?... au motif qu'il souhaitait un local indépendant de la Mairie !

Modifications financières :

Pour prendre en compte certains ajustements  , M Serin nous a proposé plusieurs décisions modificatives que nous n'avons pas approuvées par souci de cohérence avec notre opposition au budget primitif.

La présentation de ces modifications nous ont permis d'intervenir sur plusieurs points :

Nous avons constaté, avec plaisir, que M Serin avait retrouvé les dotations supplémentaires de 91 000€ dont nous avions fait état lors  du CM du 31 mai dernier et qu'à l'époque il ignorait mais pour lesquelles il avait demandé une vérification.

Nous avons également souligné la contradiction qui consiste à dire qu'on ne peut pas faire les travaux au cinéma parce que le budget ne le permet pas et dans le même temps demander d'acter l'annulation d'un emprunt de 300 000€.

Suite à l'annonce que les travaux de l'Eglise ne se feraient pas, par manque de subventions, nous avons demandé à M Serin s'il envisageait de reprogrammer la place de la Libération qui avait été supprimée, nous avait il dit, pour donner la priorité aux travaux de   l'église. Nous avons obtenu  une réponse de Normand ...avec quand même la bonne idée de réunir la commission d'Urbanisme mais pas en 2012 !

Nous avons également rappelé au Maire que l'installation des défibrillateurs devait être accompagnée d'une information et d'une formation des gens susceptibles de les utiliser.

   

Question posée par "Unis pour Courpière" :

Partant du constat que les modalités de circulation avenue de Thiers avaient un impact direct sur la nature du projet, vous aviez décidé d'expérimenter un sens de circulation avant de définir avec précision  les contours du projet. L'étude ayant été reportée vous nous avez précisé, lors de la séance du conseil municipal du 17 Février, qu'il en était de même pour l'expérimentation. C'est avec surprise que nous avons appris, par l'intermédiaire du bulletin municipal annuel, que l'étude était achevée. Pouvez nous nous indiquer les modes de circulation retenus pour l'avenue de Thiers ?

On ne sait toujours pas !

M Serin nous a confirmé que l'étude technique de la Place elle même était terminée mais  pas l'étude de la partie Avenue de Thiers !

Quand on sait que le projet de la place de La Libération est différent suivant que l'avenue de Thiers est en sens unique ou en double sens on voit bien que l'on est encore dans les approximations voire les contradictions.

 

 

Le compte rendu intégral de la séance du 20 septembre 2012 est ici.

 

 

Publié dans Mandat JN. Serin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Le patrimoine 20/09/2012 11:17

Oh il y a encore du Twist dans la majorité municipale. Mme CHAMBADE, la "gardienne soldatesque" de la municipalité qui démissionne. C'est que ça doit être grave ! Au moins une qui fait bouger les
lignes dans cet immobilisme ambiant.