CONSEIL MUNICIPAL DU 15 AVRIL 2011

Publié le par Unis pour Courpière

Ce conseil consacré principalement aux votes des différents budgets et de la fiscalité  a été marqué par le fait que  sept conseillers de la majorité nous ont rejoint dans le refus d'une hausse des impôts, injustifiée pour 2011.

 

Compte administratif :

Nous avons voté contre le budget principal qui entérinait les orientations prises en 2010 et que nous avions dénoncées. Avec des recettes réelles de fonctionnement en hausse de 3% et des dépenses en retrait de 260 000€ par rapport aux prévisions suffisent à démontrer que la ponction fiscale de 23 000€ n'était pas nécessaire. Les résultats 2010, meilleurs que 2009 montrent aussi  qu'une meilleure maitrise des dépenses réclamée depuis 2 ans était possible. Ce compte administratif n'est cependant pas un exemple de transparence notamment pour les mouvements concernant le Free-Wheels  dont l'absence de bilan financier a été déploré.

En investissement, les résultats illustrent bien la léthargie dans laquelle est entrée Courpière : alors que le budget n'a été réalisé qu'à 50%, c'est   un déficit de 331 000€ qui a été acté.

Fiscalité 2011 :

Pas très à l'aise pour justifier une augmentation des taux d'imposition M Serin a eu recours à un procédé pour le moins fallacieux qui a consisté à comparer la fiscalité de Courpière avec les taux moyens nationaux en oubliant de préciser qu'ils intégraient, cette année,  la part départementale de la taxe d'habitation, transférée aux communes.  En déduire donc  que  la taxe d'habitation  de Courpière ne représente  que la moitié est totalement faux. Cette affirmation et le fait de dissimuler, dans sa présentation, l'augmentation réelle pour le contribuable (Taxe d'habitation +3.54%, Foncier bâti +3.51%, Foncier non bâti +3.52%) n'ont cependant pas suffi  à convaincre BARGE Sylviane, BOUNILHAS Marielle, CHAMBADE Suzanne, COLLY Marion, DUVERT Daniel, MARTIN Guillaume (abstention), PAYRE Patrice, qui nous ont rejoint  pour refuser une nouvelle hausse mais qui a cependant été adoptée par 14 voix sur 27.

Budget primitif :

Encore un budget à la louche où l'on augmente exagérément  les dépenses de fonctionnement (+ 11%)  tout en minimisant les recettes (-5%) et en ponctionnant  les ménages de 24 000€.

Concernant l'investissement,  un budget apathique sans direction claire où l'on découvre par exemple, que le Maire a bloqué l'étude relative à l'aménagement de la place de la Libération. Les dépenses les plus significatives concernent la restructuration des chemins (230 600€) et l'éclairage public (111 850€ dont 67 050€ pour le Free-Wheels)

Ce sentiment de désordre s'est retrouvé dans le vote où le budget a été adopté seulement par 15 voix, 2 abstentions  (MARTIN Guillaume, PAYRE Patrice) 10 contre (Unis pour Courpière + BARGE Sylviane, CHAMBADE Suzanne, COLLY Marion, DUVERT Daniel)

 

Budgets  eau et assainissement :

Avec des dépenses réelles d'exploitation en hausse respectivement de 35 et 41 % nous avons voté contre tout comme BARGE Sylviane, CHAMBADE Suzanne, COLLY Marion, DUVERT Daniel et abstention de PAYRE Patrice.

 

Quelques chiffres 2011 à retenir :

 

Augmentation

Nouveaux

Moyenne

 

 

Taux

MINEFI

Taxe habitation

3,54%

12,05

13,3

Foncier Bâti

3,51%

19,19

18,88

Foncier non Bâti

3,52%

64,53

51,58

 

Prix de l'eau au m3 pour les abonnées de Courpière: 0.92€ soit 5.74% d'augmentation.

Indemnités des élus : 76 000€  (57 938€ en 2007)

 

Un conseil municipal qui démontre une nouvelle fois qu’il ne suffit pas d’avoir une approche comptable des finances publiques. Les chiffres doivent être mis au service d’une approche humaine en termes de pouvoir d’achat et de réalisations au service de la population.

 

 

Publié dans Mandat JN. Serin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Profil Supprimé 08/05/2011 00:42


Allons-y gaiement ! Tout vas bien dans le meilleur des mondes... Par contre, une cinquantaine d'associations diverses et variées (dont l'utilité de certaines reste à démontrer...) pour un montant
de plus de 90k€...