BULLETIN MUNICIPAL 2011

Publié le par Unis pour Courpière

Expression libre 

 

Nous nous souvenons tous que la nouvelle municipalité s’est mise en place sous le thème de la « gestion raisonnée » en opposition avec un dynamisme retrouvé, impulsé par notre équipe.

Nous comprenons aujourd’hui que la « gestion raisonnée »  consiste à laisser COURPIERE s’assoupir de nouveau.

 

Bien sûr, nous nous félicitons de l’avancée des travaux que nous avions préparés comme ceux du stade Bonhomme et du cimetière, de l’école primaire avec la communauté de communes ou de la rue Morin-Fournioux même si la façon de conduire les travaux de cette rue laisse parfois perplexe. De même, nous sommes satisfaits que les premières réflexions concernant la rénovation de la place de la Libération et l’immeuble de logements pour personnes âgées soient reprises. Comment ne pas se réjouir enfin de voir l’espace COUBERTIN si bien utilisé par les courpiérois ?

 

Mais est ce bien  « raisonnable » d’avoir abandonné le projet de crèche, très bien subventionné ? Ce pôle petite enfance aurait donné envie aux jeunes couples de rester, à d’autres de s’ installer et de plus 11 emplois auraient été créés.

Est ce bien « raisonnable » d'avoir conçu l’assainissement du quartier de la gare qui se trouve en point bas  en réseau unitaire alors que tous les réseaux devraient être divisés pour éviter que la station d’épuration reçoive près de 70% d’eau pluviale ?

Est-ce bien « raisonnable » de laisser la voirie se dégrader et de négliger la sécurité ?

 

Cette façon de gérer, dite «  raisonnable », n’empêche cependant pas, la fiscalité locale d’augmenter . Il est vrai que, outre l'augmentation démesurée des indemnités des adjoints, des erreurs de gestion financière ont été commises dans la négociation des emprunts et des subventions.

Où sont les emplois promis ? Cette perte de dynamisme conduit à la baisse de la valeur mobilière des propriétés, à la diminution du nombre de permis de construire et au départ accéléré de petits commerces.

 

Si on ajoute les attaques du gouvernement actuel contre les collectivités locales dont les orientations sont partagées par le maire, c’est au final toute la gestion de la commune qui s’en trouve fragilisée. Une nouvelle preuve vient d'en être donnée par les sept conseillers de la majorité qui nous ont rejoint dans le refus d'une hausse des impôts, injustifiée pour 2011.

 

Quant à nous, fidèles à nos engagements, nous restons au service des Courpiérois, suivons avec attention l’ensemble des dossiers et participons activement à la défense des collectivités locales et à la présence des services publics sur notre territoire.

Vous pouvez nous rencontrer tous les mardis à la permanence et notre blog www.unispourcourpiere.org est plus que jamais à votre disposition pour informer et échanger.  

 

  

Daniel ATGER, Philippe CAYRE,

Pierre FONLUPT, Catherine MAZELLIER

Jeannine SUAREZ, Maurice ZELLNER

                                                                                                                             

                                                                                                                           

 

Publié dans Mandat JN. Serin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

place au peuple 02/05/2012 08:46

"le Pen est compatible avec la République" dixit de SARKOPEN, c'est pas méchant ça! Quand les GAULLISTES se transforment en Pétainistes on ouvre grand la porte à l'extrèmisme . C'est pourquoi, le 6
MAI VIRONS LE. Le problème au niveau local c'est que les élus UMP de COURPIERE épousent ces thèses par leur mutisme et leur bilan.
Le retrait des services publics de proximité de la mairie, le plan de rigueur des dépenses communales pour couvrir les dépenses somptuaires du Free wheels au profit des HELL's Angels. Même le
cinéma municipal est laissé à l'abandon en refusant le passage au numérique. Eh l'emploi?
certains élus de la majorité ont eu l'amère privilège de constater l'immobilisme des élus Courpièrois pour les aider à s'installer.

anonyme 27/04/2012 18:32

Vos propos frisent l'insulte et n'ont rien à faire sur des forums ou il est question de gestion de Courpière . Perso, je pense que c'est toute cette méchanceté émise contre les gens de droite sur
votre forum qui vous a fait perdre les municipales . PAS DE POLITIQUE A COURPIERE svp

la révolution citoyenne 25/04/2012 09:07

Avec 51,43% La gauche est majoritaire dès le 1er tour de ces Présidentielles. Il faut amplifier le mouvement pour Virer SARKOZY et la droite nauséabonde au pouvoir.Le nain est encore moins
compatible avec la devise républicaine "liberté, égalité, fraternité". C'est la même chose pour nos élus de la municipalité qui cautionnent le pouvoir et mettent un délégué de liste UMP dans les
bureaux de vote de COURPIERE (rédacteur en chef du bulletin municipal).

raynaud 23/04/2012 13:11

svp donnez nous les resultats des presidentielles sur courpieres a part les racistes qui votes fn il me semble que la gauche va prendre le pouvoir

Unis pour Courpière 23/04/2012 14:49



 1er TOUR (22 avril 2012)





 


 


 










Candidats


Résultat


Moyenne nat.




HOLLANDE


30,91 %


28,63 %




SARKOZY


20,59 %


27,18 %




LE PEN


17,44 %


17,90 %




MÉLENCHON


17,25 %


11,11 %




BAYROU


8,13 %


9,13 %




DUPONT-AIGNAN


2,15 %


1,79 %




JOLY


1,60 %


2,31 %




POUTOU


1,08 %


1,15 %




ARTHAUD


0,59 %


0,56 %




CHEMINADE


0,26 %


0,25 %




 




Blancs ou nuls (en % des votes exprimés)


1,81 %


1,52 %




Taux de participation


84,56 %


79,47 %