A PROPOS DE LA DEMISSION DU MAIRE

Publié le par Unis pour Courpière

Après de nombreuses semaines de rumeurs diverses plus ou moins orchestrées, le maire vient d’annoncer sa démission sans écrire personnellement à toutes les électrices et tous les électeurs de notre commune.

Ainsi celui qui avait promis de gérer la commune jusqu’au bout du mandat avec son «  cœur de courpièrois » comme il l’avait écrit sur sa circulaire électorale, tourne le dos à ses propres engagements, trompant ainsi les courpièrois.


Que s’est il passé ? Pourquoi cette démission ? Qui sera maire ?


Aucune information n’est donnée. Ce manque de transparence est illustratif de la façon dont les courpièrois sont exclus de l’évolution des dossiers.

Cette démission est d’autant plus étrange que le maire « démissionné » ou démissionnaire écrit vouloir rester conseiller municipal et surtout garder des responsabilités au bureau de la communauté de communes.

 

Quant à  nous, nous sommes toujours présents pour défendre les intérêts des courpièrois et ceux de la commune, pour rester constructifs, fidèles à nos engagements.

N’hésitez pas à nous faire part, via le blog ou la permanence, de vos réactions et suggestions.

Publié dans Mandat P. Payre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Un electeur 09/10/2009 22:17


La photo en « Une » de la Gazette du 17 septembre, si elle est choquante pour certains, se voulait sans doute illustratrice de l’hermétisme de Patrice PAYRE sur sa « démission », bien plus graves à
son égard, cependant, sont les propos du nouvel « élu » quand il répond dans l’interviews en question :
« Que ça colle au personnage » ; « il avait dit qu’il resterait un an ou deux »… affirmant ainsi, si ses propos sont exacts, les mensonges de Patrice PAYRE et révélant la complicité d’au moins une
partie de l’équipe dans la tromperie à laquelle se résume leur campagne.
Comme le souligne Maurice ZELLNER dans son discours lors de la réunion du CM d’élection, il s’agit,concernant le nouvel élu, d’une usurpation et contrairement à ce qu’affirme « La voix du pays de
Courpière » Patrice PAYRE n’est pas totalement inutile puisque après avoir servi de tremplin il fait office de verrou.
Cette opération discrédite toute une équipe, si cela est sans conséquence pour certains (es) ayant oublié les élections et contemplant leurs concitoyens d’assez haut, c’est dommage pour celles et
ceux qui se sont investis.
Ces événements et des antériorités pas très populaires ont fortement décimés les rangs des partisans et le « Maire de tous » l‘est davantage dans les textes que dans les têtes, s’y ajoutant une
équipe plus dirigée que soudée on est loin de la « gestion raisonnée ».
C’était pourtant une victoire dédiée à Francisque SAUZZEDE ! Sa mémoire méritait-elle une telle pantalonnade ?
Quant à être Maire par devoir, il n’est précisé nulle part que ce soit par « devoir » pour les Courpièrois, ce qui n’exclut pas une autre cause… La Droite de Courpière, elle est comme dans la
chanson : elle est d’ailleurs.
Merci à Maurice et à son équipe de rester fidèles à leurs promesses malgré une défaite… Qui finalement n’en est peut-être pas une !


anonyme 05/10/2009 22:22


Le nouveau maire( par devoir) sera le maire de tous!! Ah bon? parce que l'ancien ne l'était pas? Non seulement ils le poussent dehors, mais en plus ils lui balancent une vacherie!


un electeur 01/10/2009 12:46


Patrice PAYRE a été "démissionné" et de plus contraint de rester conseiller-municipal...Et j'ajouterai qu'il n'est pas le seul de l'équipe à avoir subi cette pression, ces manoeuvres dépassent le
cadre courpièrois, l'affirmation selon laquelle il est "le maire de tous" incluse par le nouvel "élu" dans le bulletin municipal est revèlatrice...
Ai-je raison ?


anonyme 26/09/2009 17:41


On ne sait toujours pas si Mr Payre a démissionnaire ou démissionn; La transparence on vous dit!!


anonyme 26/09/2009 17:39


La belle unité de façade du nouvel exécutif n'a duré que jusqu'au vote de la liste d'adjoints; 4 votes négatifs ( en plus de ceux de l'opposition). wait and see!!


un electeur 21/09/2009 22:13

Si le terme "cocus" n'est pas très respectueux pour les gens ayant porté la mandature actuelle à la mairie, il résume cependant la situation...
ils ont étés floués, les dissensions qui règnent au sein de l'actuelle majorité sont connues de tous et de plus ne facilitent certainement pas la gestion de la commune. Pourtant une des premières décisions fût l'auto-augmentation que se sont accordée plusieurs adjoints, on était en droit de s'attendre à des compétences à la hauteur...
Foin de tout cela, nous avons récupéré à la mairie de Courpière une équipe des plus hétérogène, dont certains donne l'impression d'avoir été placés là par quelques divine volonté en oubliant qu'être élu(e) c'est porter des aspirations et non toiser de haut ceux qui ont cru en vous.

Anonyme 17/09/2009 20:58

Je ne fais pas partie des cocus qui ont voté pour la doite mais j'ai été choquée par la façon dont la Gazette a fait la une de son journal et traité Patrice Payre.
Dire qu'il y a encore quelques mois, lors de son intronisation, il nous parlait de sa fierté...quel désastre !
Comme quoi, lorsque l'on est pas capable, il vaut mieux rester à la maison.

Electrice 17/09/2009 20:06

Les Courpièrois n'ont ils pas le droit de savoir si M Payre a été poussé à démissionner ou si tout celà était prévu depuis le début?
De plus nous ne voulons pas d'un maire par "devoir" mais quelqu'un qui aime Courpière et ses habitants. Ce n'est surement pas ce que M Serin dégage.