Après le doublement de l’indemnité des adjoints, il faut passer à la caisse !

Publié le par Unis pour Courpière

 

La séance du Conseil Municipal du 15/04 a surtout été marquée par le vote du Budget 2008 et l’évolution des taux d’imposition qui, pour le contribuable et seulement pour la part communale, va se traduire par une augmentation de plus de 4%.

 Cette augmentation non justifiée pour un budget de transition a été rendue nécessaire par l'augmentation des indemnités des élus et une ligne de  "dépenses imprévues"  de 90 000€.

Dans le tableau suivant, les chiffres montrent que le produit des augmentations de la taxe d'habitation et du Foncier non bâti (13 899.10€) ne compense pas l'augmentation des indemnités des élus. (14 805,52 €)

 

   

 

 

Taxe d'habitation

Foncier bâti

Foncier non bâti

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Base prévisionnelle 2008

4 642 000 €

4 837 000 €

60 100 €

Dont revalorisation

1,60%

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappel Taux 2007

 

11,18%

17,81%

59,90%

Hypothèse de produit

 

518 975,60 €

861 469,70 €

35 999,90 €

 

 

 

 

 

Taux 2008 votés

 

11,46%

18,26%

61,40%

Produit attendu

 

531 973,20 €

883 236,20 €

36 901,40 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourcentage d'augmentation

2,50%

2,53%

2,50%

 

 

 

 

 

Augmentation pour le contribuable

4,14%

4,17%

4,14%

(part communale)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Produit généré par l'augmentation

12 997,60 €

21 766,50 €

901,50 €

 

A l’évidence, il était tout à fait possible, avec une enveloppe d'indemnités maintenue au niveau de 2007 et une ligne d'imprévus ramenée à 69 000 €, de présenter un budget équilibré sans avoir recours à l’augmentation d’impôt. 

 

Publié dans Mandat P. Payre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article