MUNICIPALES 2008

Publié le par Unis pour Courpière

Dans deux mois, vous aurez à voter pour renouveler le conseil municipal.

Grâce à vous, à la confiance que vous avez su nous accorder,nous abordons ces élections avec le sentiment d’avoir donné un souffle nouveau à COURPIERE, comme nous nous y étions engagés en 2001.

Tout n’a pas été parfait, certes et il reste beaucoup à faire. Cependant, nous n’avons pas ménagé nos efforts
pour renforcer la solidarité envers tous, pour créer des équipements modernes nécessaires à la vie
associative et commencer à redonner l’image d’une ville agréable et attractive.

Nous aurons l’occasion de vous présenter plus en détails le bilan des sept ans de mandat qui nous ont permis de vivre une expérience aussi prenante qu’enrichissante, où chacune et chacun a pu exprimer son opinion pour prendre les meilleures décisions possibles.
   
Ces dernières années ont été marquées par une aggravation de la situation des collectivités territoriales et un recul des services publics. De plus, le bassin thiernois a connu une perte importante d’emplois et des difficultés accrues pour les familles, surtout en matière de pouvoir d’achat.

Dans ces conditions, nous sommes d’autant plus satisfaits de ce bilan que nous avons réussi à diminuer la dette de la commune et à contenir les impôts locaux, pour la part qui revient au conseil municipal de Courpière.

Beaucoup de Courpiérois ont contribué activement à ce bilan en participant aux prises de décisions, ainsi qu’à l’évolution de plusieurs projets. Nous voulons les remercier très sincèrement de leur participation à cette nouvelle dynamique pour notre commune.

La campagne électorale va donc commencer.

Nous voulons la mener sereinement, sans attaques personnelles et sans démagogie, en restant nous-mêmes, comme nous l’avons été pendant sept ans.

Beaucoup de projets ont été débattus avec les habitants. Certains sont d’ores et déjà prêts pour 2008. 
Avec toutes celles et tous ceux qui le souhaiteront, nous voulons enrichir ces premières propositions,
voire en supprimer, en faire de nouvelles, les hiérarchiser, les chiffrer, les étaler dans le temps, pour
définir ensemble le programme qui sera soumis à vos suffrages les 9 et 16 mars 2008.

Nous allons le bâtir sous plusieurs formes. Dés le samedi 12 janvier 2008, nous organisons une première rencontre. Nous continuerons avec des réunions à thèmes et  des rencontres dans tous les villages et
quartiers de la commune.

Ainsi, le programme municipal ne sera pas seulement celui des candidats mais celui des Courpiérois eux-mêmes.


Nous aurons évidemment l’occasion de vous présenter les membres de la liste « UNIS POUR COURPIERE » qui sera soumise à vos suffrages.

Pour des raisons personnelles (évolution professionnelle et familiale, changement de domicile, santé…),
certains d’entre nous ne se représenteront pas. Un renouvellement se fera donc naturellement pour constituer une liste représentative des villages et des quartiers, des entreprises, des diverses professions et générations, ainsi que de la richesse de la vie associative locale.
Composée pour l’essentiel  de femmes et d’hommes porteurs des valeurs de gauche, cette liste s’élargira aussi à des Courpièrois qui, sans avoir de positionnement politique, souhaitent apporter leurs compétences et leur enthousiasme à la vie communale.

Nous avons demandé à Maurice ZELLNER de conduire à nouveau la liste ‘’UNIS POUR COURPIERE ‘’, pour bénéficier de son expérience de gestion, de la connaissance qu’il a acquise de Courpière et de ses habitants, des liens qu’il a su tisser avec les élus de la région et du département, avec le député et les représentants de l’Etat.
Anciens et nouveaux élus pourront ainsi, sous son impulsion amicale et dynamique, créer une équipe efficace au service de notre commune.


Pendant toute cette période, nous resterons à votre écoute et pleinement disponibles jusqu’au bout de notre mandat. Nous participerons activement aux multiples débats qui vous seront proposés.

Le Maire et les 20 conseillers municipaux majoritaires

Logo100.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anonyme 04/03/2008 14:59

Bonjour, je me permets d'intervenir sur votre blog car je le perçois comme un espace où vous pouvez dialoguer, où l'on se respecte même si l'on n'est pas d'accord, un espace où vous essayez d'expliquer vos positions, d'argumenter plutôt que de systématiquement dénigrer l'autre, le montrer du doigt, le mépriser, le caricaturer. Je trouve affligeant qu'à notre époque, des personnes qui demain pourraient être à la tête d'une collectivité locale, continuent à mener des campagnes électorales comme elles le font. M. Payre et ses collistiers sont prêts à tout pour remporter ces élections. La fin justifie les moyens, ils font courir toutes les rumeurs possibles et inimaginables. Ils mentent, il n'y a pas d'autres ternmes, je suis désolé, ils sont prêts à mentir pour gagner: les preuves de leurs mensonges circulent dans toute la ville. Si dimanche, ces personnes gagnent, elles n'auront pas de quoi être fières car cette victoire ne sentira pas bon, elle aura des relents de mensonges, de tromperie, de haine de son prochain, de manipulations. Et je souhaite de tout coeur que les Courpièrois ne soient pas dupes, ces personnes n'ont rien à faire à la tête de notre ville. Courpière a besoin de projets, de personnes impliquées depuis des années dans la vie locale et associative, de personnes qui respectent tous les courpièrois et qui parlent à tous les courpièrois, même ceux qui ne votent pas pour eux ou qui ne sont pas Courpièrois depuis la préhistoire. Je pense sincèrement que Courpière a besoin de vous et de vos collistiers, M. le Maire. Courage.

Unis pour Courpière 04/03/2008 16:41

Merci à tous ceux qui nous soutiennent et rendez vous vendredi 7 mars à 18h30 Salle d’animation pour le pot républicain de fin de campagne.

ANONYME 03/03/2008 12:40

Rebonjour, nous sommes désolés car nous venons de vous expédier un texte dans lequel après relecture nous avons relevé des fautes : "colistiers", quelques fautes d'infinitif et de participes passés. Nous voulions nous en excuser auprès de l'ensemble des lecteurs car nous avons compris qu'il y a des puristes de l'orthographe et de la grammaire sur les 2 blogs. Nous espèrons ne pas avoir compromis nos chances d'être de bons courpièrois parce que nous avons fait quelques fautes...

anonyme 28/02/2008 17:13

bonjour,je félicite toute votre équipe pour le travail accompli et celui à venir: Courpière redevient vraiment une ville où il fait bon vivre, avec des structures et des équipements adaptés,menée par une équipe volontaire et dynamique, qui sait ce que les mots solidarité ou aide signifient, et de plus soucieuse du respect de l'environnement. Il serait vraiment dommage de se priver de vos compétences et de votre détermination à vouloir agir pour et avec les courpiérois.Tout mon soutien et tous mes encouragement pour cette fin de campagne.

anonyme 28/02/2008 14:54

Bonjour, je me permets de vous adresser le même commentaire que j'ai fait à Mr Payre car il n'est pas encore paru et il n'a eu encore aucune réponse. J'en suis navrée mais il reste 15 jours, espérons. commentaire à Mr Payre " je viens de lire l'ensemble de votre blog ainsi que le programme que vous nous avez distribué, certes avant celui de la liste actuelle, mais vous avez du avoir tout de même de bons tuyaux des personnes de l'opposition car à mes yeux votre programme est un copié-collé (mais pâle copie) du programme de l'équipe actuelle.
Je voudrais intervenir sur un point qui me tient à coeur et comprendre ce qui vous motive en dénigrant systématiquement ce qui se fait de bien sur la commune. Je suis étonnée de voir que vous proposez un multi accueil petite enfance alors que c'est ce que propose l'équipe de Mr Zellner? Je suis parente et depuis septembre 2006 je fais partie du comité de pilotage mis en place pour réfléchir à la structure adéquate pour notre communauté de communes. Il est facile de dénigrer quand on a participé à rien et donc de donner de fausses informations. moi j'ai vécu ce montage de projet de l'intérieur et je peux témoigner qu'au tour de la table pour travailler, il y avait 8 parents volontaires (comme moi) dont 4 de communes voisines (du Pays de Courpière), 2 assistantes maternelles plus les 2 responsables du RAM (géré par la Communauté de Communes), l'agent de développement de la communauté de communes, le Dr Fialip du conseil général en charge de la PMI (mais savez-vous ce que c'est ?), la CAF, 4 élus de courpière (dont Mme Gardette l'animatrice), le bureau d'études, les architectes.En fonction des réunions, suivant si les parents venaient en couple ou non, et le bureau d'étude avec les spécialistes concernés pour nous expliquer des points très précis, nous étions entre 27 et 30. Et vous dites que la communauté n'a pas été consultée ? Moi j'ai les compte rendus des 8 réunions auxquelles j'ai assisté plus les 5 visites de structures qui ont été faites... Et vous dites que l'on ne connaît pas le nombre d'enfants à accueillir ? que la Communauté aurait pu avoir un droit de regard sur l'inscription future des enfants ? Mais oui tout cela a été fait. Nous en sommes à l'étape de construire ensemble le règlement intérieur pour le bon fonctionnement de tous les participants et pour définir ensemble les priorités futures, tout cela avec l'aval et les directives du Conseil Général et de la CAF. Pensez-vous pouvoir faire mieux ? Dernier détail puisqu'apparemment vous n'avez pas les infos ou très succintes, à notre dernière réunion, le point a été fait sur les financements d'investissements et sur les financements de fonctionnement. aucun dérapage constaté et je peux en parler ayant été moi-même en responsabilité d'une structure petite enfance. Les coûts moyens de fonctionnement ont été donné par la CAF ainsi que la participation prévue et déjà programmée par la CAF.
Au vu de votre programme est-ce à dire que si vous êtes élus ce projet sera remis en cause et que tout ce qui a été construit depuis un an et demi, en terme de liens tissés, de méthode de travail, de compréhension mutuelle entre les différents services inscrits dans cette future structure sera à refaire ? Je comprends que vous ayez envie d'avoir vos propres projets mais pourquoi réinventer l'eau chaude quand on l'a déjà ? Je souhaite que vous répondiez correctement et non en faux semblant ou en dénigrant comme j'ai pu le lire systématiquement dans vos réponses actuelles. Vous avez de nombreux admirateurs ou admiratrices qui pensent que vous êtes l'interlocuteur le plus transparent des 2, prouvez-le. Merci.

ANONYME 28/02/2008 08:34

Re bonjour Je suis ravi d'avoir réagi sur votre site aux propositions de M. Payre concernant le soutien scolaire et l'enseignement des langues. Il aura fallu cela pour qu'il daigne enfin répondre à mes remarques. La réponse démontre une fois de plus que l'équipe de M. Payre ne tient pas la route et ne sait pas de quoi elle parle. En effet, M. Payre insiste et propose que la Mairie intervienne dans l'aide aux devoirs. Or, l'aide aux devoirs est de la compétence de la Communauté de Communes puisqu'il y a eu transfert de compétences depuis plusieurs années DEJA et c'est donc la CCPC qui gère tout ce qui concerne les écoles. Les décisions concernant les écoles se prennent en conseil communautaire et non pas dans le bureau du Maire. La preuve est faite qu'il y a bien d'un côté l'amateurisme, l'inexpérience, le manque d'originalité (reprise dans le programme de projets en cours depuis plus d'un an par l'équipe sortante!) et de l'autre côté, du votre bien sûr, un maire, une équipe, un programme, des idées, de l'ambition pour Courpière, de l'expérience, de la compétence. Bravo pour votre campagne, bravo aux personnes qui s'expriment sur ce site et qui ne s'abaissent pas aux commentaires lamentables que l'on peut lire ou entendre ailleurs!

Anonyme 25/02/2008 13:18

Bonjour, je souhaite réagir à deux propositions qui figurent dans le programme de M. Payre. Je suis d&solé de devoir le faire sur votre blog. Mais, la censure est active sur le blog de la liste conduite par M. Payre et mes questions ou remarques semblent systématiquement lui déplaire. J'ai été étonné de découvrir dans le programme de M. Payre deux engagements concernant le soutien scolaire et l'enseignement d'intiation aux langues étrangères. Je ne savais pas que M. Payre briguait le poste de Ministre de l'Education Nationale! En effet, ces propositions relèvent exclusivement du domaine de l'Etat. L'enseignement des langues dans les écoles maternelles et élémentaires est assuré par l'enseignant de la classe (s'il est habilité à le faire par l'Education Nationale), par des professeurs de collège (recrutés par l'Education Nationale), ou par des assistants étrangers ou aide-éducateurs également recrutés par L'Education Nationale. Le Maire n'a pas cette compétence. Que vient donc faire cette proposition dans un programme municipal??? Concernant le soutien scolaire, une fois de plus M. Payre se mêle de quelque chose qui ne le concerne pas. Cette proposition est même dangereuse car elle remet en cause un principe fondamental de l'école de la République, celui de l'égalité des chances. En effet, les enfants en difficulté à Courpière pourraient avoir droit à du soutien mis en place par M. Payre alors que d'autres enfants n'y auraient pas droit car ils seraient scolarisés dans une commune ne voulant ou ne pouvant en faire de même. C'est pour éviter cet écart de traitement que le Ministre de l'Education Nationale a pris des mesures en faveur des enfants en difficulté et qui s'appliquent à tous les enfants de France et pas seulement à ceux de Courpière (enseignants spécialisés, heures de soutien dans les collèges, deux heures hebdomadaires dès la rentrée 2008 dans les maternelles et élémentaires assurées par les enseignants). Je vous prie de m'excuser pour la longueur de mon commentaire mais il me semblait important d'apporter ces précisions aux électeurs courpièrois. En vous remerciant. Cordialement.