LES MESURES DE RESTRICTION DES USAGES DE L’EAU SONT LEVÉES MAIS IL EST NÉCESSAIRE DE MAINTENIR UNE VIGILANCE JUSQU’AU 30 NOVEMBRE 2019 (-ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DU 3 NOVEMBRE 2019)

Publié le par Unis pour Courpière

Le mois d’octobre a été pluvieux (plus du double des précipitations habituelles à cette saison) cela a permis la remontée du débit de la Dore mais, l’effet n’a pas encore été ressenti au niveau des nappes phréatiques (qui avaient atteint des records jamais connus, notamment pour la nappe alluviale de l’Allier).

Les pluies annoncées par Météo France ne devraient pas être suffisantes pour améliorer durablement notre situation hydrologique.

Aussi, Madame la Préfète a donc décidé de lever les mesures de restriction de l’eau et de maintenir un niveau de vigilance sur ces usages jusqu’au 30 novembre 2019.

Madame la Préfète invite l’ensemble des usagers du département à poursuivre toutes les mesures de précaution pour éviter les gaspillages d’eau, pour économiser et faire preuve de civisme, afin de continuer à satisfaire les usages, notamment l’alimentation en eau potable, les enjeux économiques et assurer la protection des écosystèmes aquatiques.

Huit gestes pour économiser l’eau :

  1. Je ferme le robinet pendant le nettoyage des mains, le brossage des dents, le rasage…
  2. Je prends des douches : je consomme ainsi 50 litres d’eau au lieu de 150 litres pour un bain.
  3. Je lave la vaisselle en machine si je dispose de cet équipement : j’utilise ainsi 15 à 19 litres d’eau au lieu de 30 à 80 litres à la main.
  4. Je remplis toujours complètement le lave-linge et le lave-vaisselle avant de les mettre en route et j’utilise les programmes éco ».
  5. Je vérifie que je n’ai pas de fuites, qui peuvent représenter 20 % de la consommation d’un foyer.
  6. Je réutilise l’eau de nettoyage des légumes pour arroser mes plantes.
  7. J’utilise ou j’équipe les toilettes d’un mécanisme de chasse d’eau économique.
  8. Je collecte l’eau de pluie.

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article