CONSEIL MUNICIPAL DU 30/09/2019 : RAPPORT D’ACTIVITÉ 2018 DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES THIERS DORE ET MONTAGNE (1ère PARTIE)

Publié le par Unis pour Courpière

Voici l’intervention du Maire

« A l’occasion de cette présentation, Tony BERNARD, Président de la Communauté de Communes, a proposé de venir échanger avec le Conseil Municipal. Le Bureau Municipal a souhaité répondre favorablement à cette proposition.

Depuis la loi Notre, les Communes et les Communautés sont contraintes de se répartir certaines compétences et aussi de recaler leurs dispositifs fiscaux et financiers en fonction de la pénurie dans laquelle l’État nous place.

Nous étions opposés à ces grandes communautés qui éloignent les citoyens des centres de décision et qui n’apporteront pas d’économies comme on a essayé de nous les présenter lorsqu’on nous les a imposées.

Aujourd’hui les Communautés de Communes et les Communes traversent les mêmes orages :

  • Des tâches nouvelles non compensées par l’État ;
  • Un quasi arrêt des contrats aidés ;
  • Un siphonage des budgets de nos principaux financeurs ou investisseurs publics (Départements, Agences de l’Eau, Offices HLM…) ;
  • Et surtout la baisse des dotations et le désengagement de l’État de l’aide à la construction sociale et des principaux services publics qu’il assurait auparavant.

Face à cela nous faisons de notre mieux au Conseil Communautaire pour préparer l’outil de gestion de demain qu’est la Communauté avec principalement :

  • L’achat et le réaménagement du siège à Thiers,
  • Le projet mobilité,
  • Et surtout le futur centre aquatique, projet parfois critiqué, mais que nous soutenons parce qu’il répond à un besoin communautaire du grand bassin de vie auquel nous appartenons.

Je salue aussi le gros investissement de la Communauté de Communes pour réaménager le barrage du Lac d’Aubusson et y conserver le droit d’eau indispensable à la pérennité de cette base de loisirs qui, si elle n’est pas implantée à Courpière, reste un équipement communautaire de proximité, très apprécié et très fréquenté des Courpiérois.

En revanche, je profite de ce moment de proximité du Conseil Municipal avec le Président de TDM, pour rappeler les désaccords que j’ai exprimés au Bureau Communautaire et à la Commission Locale des Charges Transférées (CLECT) : nous vivons mal les brusques et lourds transferts d’équipements communautaires et des dettes qui les accompagnent logiquement aux premiers janvier 2018 et janvier 2019 !

Ce malaise a trois raisons :

1 – Ces transferts sont trop nombreux et trop concentrés dans le temps. Essentiellement la Poste centrale, la gendarmerie et ses logements, deux gymnases, deux écoles et leurs logements de fonction vacants.

2- Certains sont en mauvais état : la gendarmerie et ses logements, les logements des écoles, les gymnases et un en particulier.

3 – et aussi parce que la CLECT, au moment de l’évaluation des attributions de compensation n’a pas entendu cette réalité de l’accumulation des transferts (parmi les autres petites communes, aucune n’est autant impactée), de l’état de ce patrimoine bâtimentaire, au regard des normes à respecter, et des prescriptions des commissions de sécurité à honorer.

Ma demande argumentée de revoyure n’a pas été prise en compte. Même si nous avons conscience que la neutralité budgétaire des transferts est, un défi, nous estimons que la notion de solidarité communautaire n’a pas joué suffisamment du point de vue du conseil municipal de Courpière.

Notre rencontre est l’occasion pour les conseillers d’échanger avec le Président de la Communauté sur ce point. »

A la suite de quoi, Bernard PFEIFFER a renchéri en parlant des observations faites en commission de sécurité à propos des installations électriques de l’école maternelle et du devis de mise en conformité s’élevant à 56 211 euros en 2015 et jamais mis en œuvre depuis par la Communauté.

Jeannine SUAREZ a souligné le défaut communautaire d’entretien des gymnases.

Mohammed OULABBI a demandé pourquoi les EHPAD de la Montagne Thiernoise étaient communautaires et pas celui de Courpière.

Les réponses du président de la Communauté de Communes paraîtront dans un prochain numéro.

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article