A COURPIÈRE ? POURQUOI TOUS CES TRAVAUX EN MÊME TEMPS ?

Publié le par Unis pour Courpière

Nous n’avons pas eu le choix de tous les délais ! La Ville ne finance pas tous ces travaux, donc ne décide pas de leur rythme ! Jugez-en par vous-même :

  1. L’adressage (pose de certaines plaques de rues et numéros de voies) s’est imposé en urgence en 2019 pour ne pas retarder la mise en place de la fibre, décidée pour Courpière agglomération par la Région qui finance avec le Département l’entreprise ESCOTEL dont vous croisez les camionnettes et les agents un peu partout en ce moment.
  2. La signalétique communautaire (panneaux indicateurs) a pris du retard puisque, étudiée dès 2016 par la Communauté de Communes de l’ancien Pays de Courpière, elle a été reprise par la grande Communauté de Communes Thiers Dore et Montagne est une mise en œuvre à Courpière en mai – juin 2019.
  3. Nous attendions (pour ne pas les perdre) les accords de subvention du Département pour démarrer nos travaux 2018 sur l’eau potable (rue du 11 Novembre, rue du Pont, rue du Maréchal Joffre et au Marchadias), ils ne sont arrivés que début 2019.

Aujourd’hui, la chaussée rue du 11 Novembre laisse encore à désirer car les travaux n’ont que reboucher les larges tranchées. Lorsque les larges tranchées seront bien tassées, cette rue fera l’objet d’un revêtement complet de chaussée à envisager à terme pour aboutir à une voirie digne de ce nom.

  1. La Police de l’Eau (usée) nous a imposé en 2019 des travaux importants sur l’avenue Fléming et l’avenue de Thiers. Cette dernière est une voie départementale dont le Département a choisi de refaire la chaussée à la suite immédiate de nos travaux d’assainissement.

Rappelons que, sans respect de ce calendrier de travaux imposé par la police de l’eau, c’était nos permis de construire (apportant de nouveaux habitants) qui auraient été refusés par l’État !

D’ailleurs, à l’automne 2019, les lourds travaux Police de l’Eau vont se poursuivre par la rue Abbé Dacher et vont impacter la circulation. Ces travaux ont été décalés pour préserver les accès au chantier de la Résidence Soleil et pour éviter de bloquer en même temps la rue Abbé Dacher et l’avenue de Thiers.

Conclusion, beaucoup de travaux à subir en 2019, mais ils nous apporteront une ville plus confortable, plus moderne et plus attractive.

                                                                                                    Christiane SAMSON

                                                                                                     Maire de Courpière

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article