LUTTE CONTRE LES DÉPÔTS SAUVAGES

Publié le par Unis pour Courpière

En octobre dernier, la policière municipale constate un important dépôt de pare-brises cassés, déchargés au lieu-dit les Caillottes le long du chemin rural reliant l’avenue Pierre et Marie Curie au lieu-dit La Bezeix.

Ce délit a été signalé aux gendarmes qui ont mené l’enquête et ont retrouvé l’auteur de ce dépôt sauvage. Le contrevenant qui habite Saint Dier, a pu être identifié et va devoir rembourser les 264 € que la Ville de Courpière avait du payer pour faire évacuer les pare-brises en déchetterie et respecter la nature.

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article