COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 MARS 2019 – BUDGET

Publié le par Unis pour Courpière

      « Outre nos dépenses contraintes (liées aux calendriers de l’accessibilité de nos équipements et de la Police de l’Eau ainsi qu’aux normes diverses et variées), le budget 2019 a retenu, comme annoncé lors du débat d’orientation budgétaire, la fin du belvédère, la dernière tranche des travaux de restauration extérieure de l’église St Martin et le début de la place Jules Ferry.

        Pour être cohérents avec nos engagements de développement durable et d’économie d’énergie pris dans le Plan Climat Air Energie Territorial, le choix a été fait de poursuivre l’isolation de nos bâtiments communaux les plus énergivores avec COCON 2 et l’aide du Département nous isolons la toiture de la Maison des Associations et celle du corps de bâtiment de la salle d’animation, bibliothèque…

      Ces deux toitures (Maison des Associations et corps de bâtiment salle d’animation, bibliothèque…) étant en mauvais état, nous poursuivrons en 2019 par leur réfection (nous venons d’apprendre que la Région nous accorde un bonus de 54 000 euros pour la salle d’animation dont la toiture n’est qu’une première tranche des travaux).

      Une mauvaise nouvelle cependant : le carrelage des bassins de la piscine vient de bouger, ce qui a décollé et percé les trois liners. Il faut se résoudre à faire enlever en urgence ces carrelages défectueux, à faire procéder à un ragréage lisse, et à faire poser trois liners neufs.

Tout cela avant l’été, ce qui est, vous en conviendrez, un défi difficile à relever ; sachant que le coût estimé est suffisamment élevé pour nous imposer de passer par la procédure du marché public !

Soyez assurés que nous ferons de notre mieux pour essayer de ne pas retarder l’ouverture de la piscine.

      Une dépense limitée mais qui a son importance : nous avons maintenu la prime de 10 000 euros (c’est-à-dire environ un an de loyer professionnel) pour le premier médecin généraliste qui viendra s’installer à Courpière et nous en fera la demande.

       Ce budget 2019 a été voté à la majorité avec un emprunt de 800 000 € sur le budget principal, et un emprunt de 380 000 € sur le budget assainissement, du fait essentiellement du fort impact en 2019 des dépenses Police de l’Eau.

      En effet, les travaux sur les réseaux sont nombreux cette année :

  • Sur les eaux usées (budget d’assainissement).   
  • Sur les eaux pluviales qui impactent le budget principal et ne nous sont pas subventionnées. Je rappelle que l’objectif est de ne pas noyer la station d’épuration principale avec des eaux claires parasites car la station renvoie alors des eaux polluées à la Dore, ce qui est de plus en plus fréquent du fait du dérèglement climatique et ses pluies d’orage.
  • Sur l’eau potable dont le réseau d’adduction est particulièrement vétuste et fuyard.

       L’objectif est là d’éviter des pertes de cette ressource précieuse et de plus en plus rare avec le                                 réchauffement climatique.

      Compte tenu de l’importance de ces travaux en sous sol de nos voiries publiques, un effort particulier est prévu pour la réfection des chaussées les plus impactées.

      Nous réparerons la rue de la Fontaine qui Pleut qui, déjà abîmée avant, sera toute défoncée lorsque s’arrêteront la déviation et le double sens imposés jusqu’à l’été pour permettre les lourds réaménagements de l’avenue de Thiers.

      La rue de l’Abbé Dacher suivra, pour les mêmes raisons, et aussi parce que les livraisons de matériaux de construction de la Résidence Soleil auront fini de l’achever.

      En accord avec le Département, la chaussée de l’avenue de Thiers sera reprise en enrobé sur le long tronçon des travaux réalisés par la Ville.

      Le Département vient aussi de nous annoncer une excellente nouvelle : la route de Lezoux, au départ du rond point de Lagat en direction du collège et du quartier Barbette va voir sa chaussée refaite.                                                                                                             

Nous nous réjouissons de savoir que deux axes principaux d’entrée et de sortie de ville vont changer d’aspect fin 2019.

      Pour conclure sur le budget Ville 2019, il faut rappeler que notre engagement de ne pas augmenter la part communale des impôts locaux sera encore respecté cette année. »

                                                                                                 Christiane SAMSON, Maire de Courpière

 

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article