SUITE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 FÉVRIER 2019 : SÉCHERESSE DE L’ÉTÉ 2018 ET SITUATION DE L’EAU POTABLE À COURPIÈRE

Publié le par Unis pour Courpière

L’intensité et la durée de la sécheresse de l’été dernier ont amené les débits de captages d’eau potable pour Courpière à un niveau extrêmement bas, jamais enregistré auparavant.

 

Une interconnexion existe, entre le réseau d’alimentation en eau potable de Courpière (venant du Chignore et traversant Vollore), et le réseau du Syndicat Intercommunal de la Faye. Elle a permis à la Commune d’importer de l’eau potable depuis que nous sommes en pénurie c’est-à-dire depuis le mois de septembre 2018.

 

Au total, Courpière a importé 10 796 m³ entre le 1er septembre 2018 et le 15 janvier 2019, et cette importation se poursuit actuellement, alors que l’automne aurait dû rétablir nos débits.

 

Nous n’avions rien importé en 2014, 1 131 m³ en 2015, 387 m³ en 2016 et 376 m³ seulement en 2017.

 

Côté finances, sachant que le m³ est facturé 0,92 € HT, notre budget eau potable pourra l’assumer même si la situation perdurait, mais côté réchauffement de la planète cette situation est plus inquiétante.

 

                            Christiane SAMSON,

                              Maire de Courpière

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article