DISCOURS DU MAIRE LORS DE LA TRADITIONNELLE RÉCEPTION DES CORPS CONSTITUÉS ET DES ASSOCIATIONS LE 11 JANVIER 2019 (2ème PARTIE)

Publié le par Unis pour Courpière

« L’année 2018 a été marquée par l’installation du réseau chaleur bois, la dernière tranche du changement des portes et fenêtres du corps de bâtiment de la bibliothèque, qui a bénéficié aussi de la construction d’une rampe d’accessibilité, au financement de laquelle la Communauté de Communes Thiers Dore et Montagne participe, puisque cette rampe dessert aussi des locaux sociaux communautaires et, bientôt, peut être, une Maison de Services Au Public !

La vente de la gare désaffectée a abouti à ce que les porteurs du projet ouvrent « Gare-Santé- Courpière » en 2018 avec des cabinets d’ostéopathes et de kinésithérapeutes à la disposition de la population.

Cet équipement, qui a tout juste six mois, rayonne déjà sur tout le bassin de vie et reçoit, en moyenne, une centaine de clients par jour.

Il y a eu les travaux consacrés au maintien du droit d’eau de l’étang de la Fontaine qui Pleut, la restauration du Four de Limarie, le réaménagement complet de la rue Étienne Bonhomme, après de lourds travaux de séparation des eaux usées et des eaux pluviales.

Cette mise en réseau séparatif a permis à la Police de l’Eau de lever l’interdiction de construire à Courpière des logements apportant de nouveaux habitants.

Cela a autorisé des privés à construire un pavillon ou à réhabiliter un logement avec l’aide du Programme d’Intérêt Général mis en place par la Communauté de Communes.

Cela a autorisé l’OPHIS à démarrer son chantier de construction des 16 logements de la Résidence Soleil pour personnes âgées autonomes, projet auquel le Département participe, notamment dans l’animation en préparation. A noter aussi, l’implication de la Communauté de Communes qui y consacre une partie de son Contrat Ambition Région.

Cela va aussi autoriser l’OPHIS à réhabiliter des logements vacants en centre bourg pour les réouvrir  à la location.

Ainsi, chaque habitant supplémentaire contribuera à redynamiser la vie économique locale.

Pour l’année qui s’ouvre, nous travaillons déjà depuis quelques mois à rechercher des subventions. Elles sont indispensables pour pouvoir continuer à investir, sans augmenter la part communale des impôts locaux ni trop nous endetter.

En 2019, il nous faut continuer à remplir nos obligations en matière d’accessibilité, de mises aux normes et surtout de Police  de l’Eau. (les premiers bassins de rétention et les travaux d’assainissement rue Fleming,  avenue de Thiers… avec toute la gêne occasionnée à la circulation et à la vie économique).

En 2019, la Police de l’Eau nous impose de lancer l’étude de la reconstruction de la station principale d’épuration, de mettre en place l’auto surveillance du déversoir d’orage rue Voltaire, et de reprendre tout l’assainissement de la rue Abbé Dacher. Comme cette rue est dans un état pitoyable, notre volonté est de reprendre, dans le même temps, l’eau potable, l’enfouissement des réseaux secs (dont la future fibre), l’éclairage public et le revêtement de la chaussée. C'est-à-dire une intervention complète pour avoir une rue digne de ce nom ; notamment pour desservir la Résidence Soleil en construction derrière la maison de retraite.

Autre gros projet à cheval sur les budgets 2018-2019, celui du belvédère, qui sera inauguré (vous le savez) le samedi 23 mars 2019.

Pour cette nouvelle année, nous pensons pouvoir financer la dernière tranche de restauration extérieure de l’église Saint Martin (parce qu’elle est très subventionnée et soutenue par des donateurs privés) et pouvoir financer le début de l’aménagement de la place Jules Ferry. Il va permettre de démolir des logements vacants très vétustes qui sont propriété de la Ville, de repositionner du stationnement, de rectifier le tracé de la rue Jules ferry, et de réserver aux piétions un espace public sobre, doté de bancs, de verdure et de lumière naturelle : cet aménagement modeste est la première intervention lourde dans le cœur de ville le plus dégradé.

En cela, il est significatif de la démarche de réaménagement qui s’amorce avec la Convention d’anticipation foncière qui vient d’être signée avec l’Établissement Public Foncier et le Parc Livradois-Forez.

Cette année, je ne peux pas vous en dire beaucoup plus, en effet, les incidences financières de la répartition des compétences et des bâtiments (écoles, gymnases, Poste, Gendarmerie) entre la Commune et la Communauté de Communes n’est pas encore complètement finalisée.

Avec l’aide du Trésorier Public et des cadres communaux qui nous accompagnent et que je remercie particulièrement cette année pour leur investissement, les Conseillers Municipaux apprécieront nos marges de manœuvre qui seront connues en février prochain, puisqu’ils débattront des orientations budgétaires à retenir pour 2019.

Vous disposerez de toutes ces informations dans le bulletin municipal en format papier ou électronique.

En 2019, nous allons tout faire pour faciliter les démarches du Comité d’Animation de Courpière qui tente d’organiser une course des caisses à savon sur le trajet de la course de Côte à l’automne prochain.

Nous allons poursuivre l’accueil et l’écoute des jeunes de 16 à 25 ans amorcée à l’automne dernier.

Pour ce faire, nous allons modifier les horaires de ces permanences spécifiques à cette tranche d’âge par leur ouverture le samedi matin de manière à accueillir aussi les jeunes qui travaillent en semaine.

Je veux terminer en adressant nos remerciements aux gens de terrain :

  • Les sapeurs pompiers qui nous accompagnent avec leurs 450 interventions annuelles,
  • Les commerçants, les professions libérales, les artisans, les petits entrepreneurs, et les agents des services publics qui travaillent toute l’année, qui rendent service aux habitants et contribuent avec nous à la qualité de vie à Courpière.

Merci enfin au personnel communal qui a disposé le buffet et préparé la salle pour nous permettre ce moment de convivialité et d’échanges.

Belle année à tous ! »                                                                                         C. SAMSON

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article