DISCOURS DE MADAME LE MAIRE LORS DE LA CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE 2018

Publié le par Unis pour Courpière

L’un des évènements les plus symboliques de cette cérémonie du centenaire du 11 novembre 2018, c’est le déclenchement des cloches dans tout le pays comme vous venez de l’entendre. Il s’agit de commémorer ce moment où, en 1918, les cloches de toutes les Communes de France ont sonné à toute volée pour célébrer le dépôt des armes.

Le onze novembre 2018 c’est, en effet, le centenaire de l’armistice de « la Grande Guerre » ; appelée ainsi pour l’ampleur des pertes humaines, des cauchemars, des privations, des souffrances et des deuils qu’elle a causés de chaque côté de la frontière.

Ayons une pensée pour nos amis de la ville jumelée !

1918, ce n’est pourtant pas tout à fait la fin de la guerre, il faudra encore une année pour signer le traité de Versailles, et beaucoup d’années pour mettre au point tous les traités qui concernent cette guerre d’abord européenne, puis conflit mondial.

Il oppose sur notre sol français les deux plus grandes firmes mondiales d’armement de l’époque : KRUPP l’allemande, et SCHNEIDER la française. Leurs usines ont alimenté le conflit par des milliers de trains de munitions. Rien que la bataille de Verdun, c’est 300 000 morts allemands, et 300 000 morts français identifiés, et combien de cadavres sans nom enfouis dans la boue ?

Parlant de cette tristement célèbre bataille de Verdun, où 48 millions d’obus ont été déversés de février à décembre 1916, Anatole France a écrit : « on croit mourir pour la France, et on meurt pour des industriels ».

Les chiffres bilan sont terribles : rien qu’en France, la guerre de 14 -18 fait 1 397 000 soldats décédés (dont 154 courpiérois), auxquels il faut rajouter les 615 fusillés pour l’exemple, les 740 000 « gueules cassées » et invalides de guerre, et des centaines de milliers de veuves et d’orphelins.

Nous ne pouvons pas oublier le courage et l’espoir de paix de cette génération qui a tant souffert. C’est pour leur rendre hommage que nous sommes réunis.

En ce jour de commémoration, nous en appelons à la mémoire et à la conscience de chacun pour que ces sacrifices et cette espérance, qui habitaient toutes ces victimes, inspirent nos actions d’aujourd’hui en faveur de la paix, de la solidarité et de la fraternité.

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article