DISCOURS DE MADAME LE MAIRE LORS DE LA POSE DE LA 1ERE PIERRE DE LA RÉSIDENCE SOLEIL LE 27 SEPTEMBRE 2018

Publié le par Unis pour Courpière

« Nous sommes partis d’une approche urbanistique sur la nécessité de diversifier l’offre de logements afin d’attirer des habitants en centre bourg et ainsi conforter la présence commerciale.

Nous avons aussi constaté la quasi absence, dans le centre ville, d’habitat accessible aux personnes à mobilité réduite, et l’inadaptation des hameaux aux besoins des habitants les plus âgés.

Pourtant, parmi ce public, beaucoup de personnes assez autonomes n’ont aucune nécessité, ni envie, de l’accompagnement médicalisé d’une maison de retraite.

Tout cela nous a conduits à repérer le maillon manquant entre le maintien à domicile et l’entrée en hébergement collectif indispensable pour les plus fragiles.

Nous avons alors sollicité la réflexion d’un groupe de travail constitué d’une part de techniciens de l’OPHIS, futur constructeur, et d’autre part de citoyens volontaires et d’élus.

L’objectif était de définir les besoins spécifiques d’habitants âgés et isolés ou en difficultés dans un logement ou une maison inadaptés.

Ce moment a nourri le travail de l’OPHIS et de l’architecte, le cabinet GAILLARD, pour adapter son projet. Cela a mis en évidence la nécessité d’un accompagnement social des futurs résidents.

C’est ainsi qu’a démarré un travail de partenariat avec le Département, la Conférence des Financeurs, la Communauté de Communes, le Centre Communal d’Action Sociale, la Maison de Retraite, le Centre Local d’Information et de Coordination et les associations locales les plus concernées (les Ainés de la Dore, le Foyer laïc, le Secours Catholique, et les trois associations d’aide à domicile). Merci à chacun pour leur participation active.

Le projet comporte 16 logements indépendants, une salle partagée pour des moments de convivialité, ainsi qu’un espace vert avec des jardinières hautes pour garder un lien à la terre, aux joies de planter, fleurir, récolter, cuisiner et déguster ensemble !

La Ville de Courpière a tenu à apporter le terrain à l’OPHIS, afin de garder des loyers de sortie d’opération abordables aux petites retraites.

Je tiens à remercier l’OPHIS, le cabinet d’architectes GAILLARD, le CAUE et l’atelier d’urbanisme du Parc Livradois Forez et la Direction de l’Autonomie ainsi que la Direction Territoriale de la Solidarité du Département, pour leur disponibilité dans l’élaboration du projet.

Merci aussi aux co-financeurs, sans qui ce projet qui s’élèvent à 2 195 731 € HT n’aurait jamais vu le jour :

  • L’État (32 000 €)
  • La Région Auvergne Rhône Alpes (222 000 €)
  • La CARSAT (70 000 €) et surtout,
  • Le Département du Puy de Dôme qui participe pour 240 000 € à cette construction expérimentale et finance aussi l’accompagnement social du projet dans le cadre de la Conférence des Financeurs.

Aujourd’hui nous allons symboliquement poser ensemble la première pierre de cet édifice que le Conseil Municipal a dénommé « Résidence Soleil », parce que l’architecte l’a conçu avec une double orientation pour suivre la course du soleil, et parce que notre engagement social commun d’accompagnement des résidents veut faire entrer le soleil dans leurs cœurs ;

Cette volonté d’accompagnement prend la forme d’une charte d’engagement de tous les partenaires, qui sera signée aujourd’hui même. »

Avec ces logements adaptés aux générations séniors, cette forme d’habitat inclusif, notre objectif est de retarder la perte d’autonomie.

En plein centre bourg, proche des commerces, des services, de l’EHPAD, de la bibliothèque, de l’espace Coubertin, du cinéma, de la vie locale, associative, citoyenne, la Résidence Soleil sera proche des liens sociaux, pour rompre l’isolement et se rendre utile, meilleur moyen pour vivre le plus longtemps possible en pleine possession de ses moyens !

Nous avons rassemblé nos efforts pour essayer de gérer les conditions du bien vieillir chez soi. Maintenant nous allons suivre de très près toutes les étapes de ce chantier jusqu’à la livraison des logements.

 

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article