COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 SEPTEMBRE 2018

Publié le par Unis pour Courpière

1 – La décision modificative n°2 du budget 2018

Le seul rajout important au budget primitif est le reste à charge de l’achat de la balayeuse pour 78 562 €, dépense qu’il aurait fallu de toutes façons assumer au budget 2019 car elle était arrivée au bout.

Comme annoncé au Conseil Municipal en juillet dernier, ce type de balayeuse a environ 7 à 8 ans de durée de vie, la nôtre avait 7 ans et avait déjà été réparée à maintes reprises. Cet été la pompe hydraulique a complètement lâché. Ce renouvellement anticipe l’emprunt d’équilibre prévu à cet usage en 2019.

Le reste de la décision modificative n°2 ne sont que des petits ajustements budgétaires pris sur le chapitre « dépenses imprévues » dans lequel nous avons jusqu’alors très peu puisé cette année.

2 – Une bonne nouvelle nous est parvenue de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.

Le Comité de bassin du 26 avril 2018 avait alerté les Maires sur les ponctions faites par l’État sur les Agences de l’Eau en France, et avait sollicité un soutien  des Conseils Municipaux qui ont bien besoin des subventions de cet organisme pour mener leurs travaux d’assainissement.

L’Agence de l’Eau a reçu 750 délibérations, dont celle de Courpière le 9 juillet dernier.

Cette mobilisation exceptionnelle a porté ses fruits puisque Nicolas Hulot, Ministre de Tutelle, a adressé le 27 juillet dernier un courrier rééquilibrant les ressources des Agences de l’Eau. Ainsi, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, qui nous concerne, accroit sa capacité d’intervention de plus de 40 millions par an sur les six ans à venir.

Nous nous réjouissons de cette décision et sommes heureux d’avoir apporté notre pierre Courpiéroise à l’édifice.

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article