SUITE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 MAI 2018 : L’ADRESSAGE

Publié le par Unis pour Courpière

Au printemps 2017, le Conseil Municipal avait approuvé la convention d’aide de la Poste à la dénomination et au numérotage des voies et villages de Courpière. Le service urbanisme de la Ville a donc depuis monté le dossier technique avec les services de la Poste.

Ce plan d’adressage revêt un enjeu d’intérêt général puisqu’il  est le garant de l’accessibilité et de services qui dépassent les problématiques postales. Il contribue à la géolocalisation de chaque adresse pour les livraisons, les aides à domicile, les secours d’urgence, et la mise en place de la fibre optique.

La Poste a recensé pour nous 720 adresses « floues » sur la commune de Courpière.

Le Conseil Municipal vient de dénommer les voies et les rues nécessaires pour aboutir à des adresses précises au bénéfice de tous : 13 rues et une voie communale : 5 rues à Courtesserre, 2 à Limarie, 3 à Puissauve et 4 à Chamerlat.

Il a retenu des noms issus de la toponymie locale. Notre source principale a été le cadastre.

Un facteur spécialisé entrera en contact avec chaque foyer concerné pour expliquer la démarche et les mesures administratives qui s’ensuivent.

Les plaques de noms de rues seront installées par la Ville, les numéros seront commandés par la Ville et à installer par les habitants avant la fin de l’année 2018 et donc prêts pour ne pas retarder l’installation de la fibre optique à Courpière, et cela même si la carte de France du déploiement de la fibre optique publiée fin décembre 2017 par l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) montre que presque tout reste à faire.

La Région est l’échelon en charge de l’installation de la fibre en Auvergne-Rhône Alpes.

La Région et Orange ont missionné la société CIRCET pour intervenir à Courpière, Aubusson et Augerolles.

Madame le Maire et Bernard Pfeiffer, Maire Adjoint à l’Urbanisme et aux Travaux, ont rencontré la société CIRCET le 21 mars 2018.

Le déploiement va démarrer par le bourg et les zones d’activités. La phase d’études préalables est terminée.

Le shelter central (nœud de raccordement optique) qui desservira les 3 communes va pouvoir être installé à l’intérieur d’un petit bâtiment France Télécom existant, cela évitera l’implantation d’un nouvel édicule. Ensuite 8 armoires de rues (points de mutualisation de zones) seront installées dans le bourg de Courpière, puis ce sera le passage des câbles souterrains soit dans les réseaux secs de France- télécom soit sous les accotements (très peu de tranchées seront nécessaires) et enfin CIRCET installera des boites de raccordements sur les façades. Ce travail, préparatoire à la vente des raccordements, va débuter à la fin de l’été 2018, pour le bourg et les zones d’activités. La même chose est prévue pour les hameaux, si le budget de la Région consacré à ce projet le permet dans la foulée, sinon cela pourrait s’échelonner sur une dizaine d’années avant que tout le territoire soit couvert.

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article