DISCOURS DU MAIRE LORS DU COURONNEMENT DE LA ROSIÈRE 2018

Publié le par Unis pour Courpière

« C’est avec grand plaisir que je déclare ouverte la fête de la Rosière 2018.

Pour prendre son envol, la jeunesse a besoin de se former, s’orienter, trouver un travail, se loger, se déplacer, faire du sport, écouter de la musique, avoir une vie culturelle et des liens sociaux.

Nous regrettons, avec André CHASSAIGNE, qui s’est adressé aux Ministres, que de récentes décisions budgétaires impactent la jeunesse en 2018.

D’abord, la mise en cause qui se profile pour les Centres d’Information et d’Orientation (CIO) alors qu’ils sont très utiles en accueillant gratuitement les jeunes en difficultés d’orientation et de formation, qu’ils soient scolarisés ou non, qu’ils soient étudiants ou en recherche d’emploi.

Ensuite, en Auvergne Rhône-Alpes, à travers la baisse des moyens alloués au Centre National pour le Développement du Sport, c’est 3 millions de moins pour les clubs sportifs, avec de lourdes conséquences pour la vie associative qui n’avait pas besoin de ça, après l’arrêt brutal des contrats aidés.

Dans notre Région, c’est aussi 1,3 million de moins pour les Missions Locales qui jouent un rôle majeur en direction des jeunes sans qualification et qui connaissent de graves difficultés d’accès à l’emploi.

A Courpière, avec nos moyens financiers limités, il n’a pas été possible d’aménager un skate parc comme des jeunes nous le demandaient en 2014 (coût estimatif 200 000 euros).

Depuis, un tel équipement a vu le jour à Thiers sur le terrain de la foire au pré et il est libre d’accès à tous.

Cependant, à Courpière, les jeunes n’ont pas été oubliés : en partenariat avec « Thiers », « Thiers Dore et Montagne » et « Entre Dore et Allier » une saison culturelle jeune public (dite « Les Jeunes Pousses ») a été mise sur pied, elle produit des spectacles de qualité.

Des buts de foot ont été installés aux Rioux.

La clôture du city stade a été refaite au pré de l’Hospice.

Le chantier du belvédère a été étendu aux pentes du talus pour y organiser un espace d’activité jardinage à destination des adolescents du centre de loisirs de l’Association Intercommunale d’Animation (AIA).

Des petits aménagements ont été réalisés à Lasdonnas-parc Pierre Peyronny : nous avons rajouté deux tables de pique-nique, une table de ping-pong, et un barbecue va y être installé.

En bas de l’escalier du futur belvédère, nous avons ménagé une minuterie de 30 mn, réamorçable à volonté, pour que les jeunes qui veulent rester ensemble, après la coupure de l’éclairage public, puissent le faire.

En mars dernier, en pensant aux jeunes, nous avons tenu le festival bisannuel du livre et de l’illustration « la plume et le crayon » sur le thème du polar, avec un atelier numérique et une page facebook sur l’évènement, en synergie avec la bibliothèque et le cinéma, qui ont calé leurs activités autour du polar.

En juin, nous organisons « la Rosière » et « le tremplin des musiques actuelles » qui sont des fêtes pour la jeunesse : merci au CAC, à son nouveau Président, Augusto DE CAMPOS, et merci aux services municipaux qui nous aident !

Nous subventionnons la vie associative locale qui offre une grande palette d’activités. Merci aux bénévoles qui l’animent !

Nous finançons le Fonds d’Aide aux Jeunes, la Mission Locale et le Fonds de Solidarité Logement qui, chaque année, soutiennent de jeunes courpiérois, merci au Département qui nous accompagne !

Nous agissons ponctuellement avec le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) qui décide de secours d’urgence permettant à quelques jeunes en difficultés de se rendre à un stage ou à une formation.

Cette année, le CCAS a négocié une mutuelle à tarifs préférentiels pour tous les courpiérois. Une réunion d’information la présentera aux habitants le 29 juin prochain.

Cette démarche pourra aider les jeunes à mieux se soigner, car souvent le coût reste dissuasif pour ceux qui démarrent dans la vie.

 

A Courpière, nous pensons aux jeunes car ils sont l’avenir de notre commune !

 

Avant de couronner la nouvelle Rosière, je remercie, au nom de tout le Conseil Municipal, Chloé BRIGOULET, notre Rosière 2017, et ses demoiselles d’honneur, qui ont accompagné les cérémonies et les festivités de la Commune tout au long de l’année.

Je suis particulièrement fière de rappeler que cette implication dans la vie locale a valu à Chloé d’être élue Rosière de France 2018 en mai dernier à Moissac, où le Comité d’Animation de Courpière et une petite délégation représentant la Ville l’a accompagnée : Catherine MAZELLIER, Maire-Adjointe à la vie associative (culture, jeunesse et sports) et Nicole CHALUS, Conseillère Municipale.

Toutes nos félicitations à Chloé BRIGOULET.

 

Je sollicite l’aide de Chloé pour couronner Anaïs FROMENT qui a été élue 96ème Rosière de Courpière par le Conseil Municipal le 26 mars dernier.

Vive notre nouvelle Rosière !

 

Cette année, la Rosière et ses demoiselles d’honneur, ont souhaité défiler à pied, nous avons respecté ce choix.

Nous allons nous rendre en cortège planter le rosier, puis en visite de courtoisie à nos ainés de la maison de retraite, où nous sommes toujours très attendus, tant les Rosières y ravivent de bons souvenirs.

Le cortège fera ensuite quelques pas pour porter des fleurs et une plaque sur la tombe de Madame MORIN-FOURNIOUX, afin de l’honorer comme il se doit puisqu’elle est à l’origine de cette fête de la Rosière à Courpière.

Belle fête à tous !

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article