DISCOURS DU MAIRE LORS DE L’INAUGURATION DE LA PLACE JEAN PAYRE, LE 23 JUIN 2018

Publié le par Unis pour Courpière

Jean PAYRE a créé la SCIE à Courpière dans l’immédiate après guerre. Il l’a transmise en 1992 à un groupe industriel plus important. La SCIE à Courpière est aujourd’hui une entreprise à plusieurs composantes, dynamiques et prospères.

Jean PAYRE a été Maire de Courpière de 1971 à 1976, à ce titre on lui doit de nombreuses réalisations parmi lesquelles : les HLM du Pré de l’Hospice, l’école maternelle, la mise en valeur du chevet roman de l’église St Martin, la route de la Fontaine qui pleut, l’assainissement de gros villages comme Puissauve ou le Mégain, le lotissement Barbette..etc…

Jean PAYRE a aussi tenu la Présidence de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Thiers de 1973 à 1988 ce qui a bien aidé à l’installation de l’entreprise CELTA, qui fait fonctionner à Courpière la plus longue onduleuse de papier carton d’Europe.

Après toutes ces activités et une existence bien remplie, Jean PAYRE a connu une fin de vie heureuse à l’EHPAD « les Papillons d’Or » où il était très entouré par sa famille. Jusqu’au bout il s’est intéressé  à la vie publique et aux travaux menés dans Courpière. Il m’adressait, de temps à autres, ses conseils et ses idées d’aménagement. Je conserve de lui l’image d’un homme chaleureux et curieux de l’avenir de la Commune de Courpière, dont il a tracé une partie de la destinée durant ses six années de mandat de Maire.

Afin de lui rendre hommage, nous avons choisi ce lieu, parce qu’il a été réaménagé récemment, et parce qu’il est un trait d’union entre le passé historique de Courpière et son avenir. Cette place qui voit passer toutes les générations, nous semble être une représentation positive de la personnalité de Jean PAYRE, chaleureuse, ouverte aux autres, et soucieuse de l’intérêt général.

C’est pourquoi, après avoir recueilli l’approbation de sa famille, nous avons proposé de dénommer la cour dite du bâtiment rose, place Jean PAYRE.  Le Conseil Municipal du 28 mai 2018 a approuvé cette dénomination à l’unanimité.

Aujourd’hui, j’ai l’honneur de dévoiler devant vous cette plaque, pour ce faire j’appelle son fils, Patrice, à venir m’aider.

 

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article