CONSEIL MUNICIPAL DU 28 MAI 2018 : DÉCISION MODIFICATIVE DU BUDGET 2018

Publié le par Unis pour Courpière

Dans les recettes de fonctionnement du budget principal, nous avons une bonne nouvelle : une rentrée de 129 115 euros supérieure à ce qui était annoncé au moment de l’élaboration budgétaire. Cela est du essentiellement à l’augmentation de 115 145 euros de Dotation Globale de Fonctionnement (DGF).

Pourtant, on a du mal à s’en réjouir pleinement car c’est en pénalisant les autres que Courpière tire son épingle du jeu (d’autres Communes de France certes mieux loties que nous en richesse de leurs habitants). Ce sont 47 % des Communes de France qui voient leur DGF en baisse !

Pour Courpière cela nous permet d’augmenter nos dépenses imprévues par sécurité et surtout de transférer 100 000 euros à notre budget principal d’investissement.

Ce budget en a d’ailleurs bien besoin car le marché public concernant la rue Etienne Bonhomme a été renchéri par la découverte de l’amiante et le gros marché public « Police de l’Eau » concernant l’avenue de Thiers, et les réseaux Saint Pierre et Fleming ressortent bien au dessus de l’estimation de départ. Deux explications à cela :

1ère – l’Agence de l’Eau est moins financée par l’Etat donc à compter du 1er janvier 2019 elle diminue considérablement ses subventions aux Communes, cela précipite les Mairies à lancer leurs chantiers en 2018 plutôt qu’en 2019, afin de bénéficier de subventions plus favorables.

2ème – Les entreprises de voiries et réseaux divers se retrouvent avec des carnets de commandes remplis, voire surchargés en 2018, donc très peu d’entreprises soumissionnent. (Nous n’avons que deux entreprises pour ce gros marché) et elles sont chères toutes les deux sur ce marché de plus d’un demi million d’euros. Nous avons retenu la moins disante mais cela entraîne des surcoûts.

A cela se rajoute le forage horizontal exigé, légitimement, par le Département pour passer sous le rond point de Lagat (récemment refait avec un revêtement de grande qualité pour supporter le trafic poids lourds de la route départementale 906).

S’additionne aussi notre volonté de profiter du chantier du bas de l’avenue de Thiers en eau et assainissement pour faire disparaître dans la tranchée les fils aériens du réseau électrique et téléphone sur cette artère  d’entrée de ville.

Enfin, se rajoutent deux découvertes (juste après le vote du budget 2018 : la présence de xylophages dans le bois de la charpente du toit de la maison des associations,  et la vis de la station  principale d’épuration qui a cassé. (Nous sommes en attente des chiffrages définitifs).

Pour ces « surprises », nous avons provisionné la décision modificative du budget avec une marge de sécurité, en espérant bien ne pas de devoir dépenser tout ce qui a été provisionné.

                                                                                                    C. SAMSON, Maire de Courpière

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article