UN RÉSEAU CHALEUR BOIS À COURPIÈRE

Publié le par Unis pour Courpière

Il remplace 3 systèmes de chauffage en fin de vie (la vieille chaudière au fuel du corps de bâtiment qui comprend la salle d’animation et la bibliothèque, la vieille chaudière à gaz de la Mairie, et les radiateurs électriques vétustes du bâtiment rose).

Pour mettre au point ce projet, nous avons été accompagnés par l’ADUHME (Agence pour le Développement Urbain Harmonieux par la Maîtrise de l’Énergie).

Ensuite l’appel d’offre d’avril 2017 a retenu l’offre de l’entreprise Béta Énergie, qui est une société basée à Vieille-Brioude et qui fait venir ses plaquettes de bois de Saint Germain l’Herm.  (à la fin du contrat qui nous lie, nous pourrons acheter nos plaquettes encore plus localement).

Nous avons signé avec Béta Énergie un contrat d’une durée de 15 ans : l’entreprise investit à notre place dans une chaudière bois de 335 mégawatts qui nous assure une sécurité de 3 semaines de chauffe d’affilée en cas de météo à moins  15 degrés (ce qui est rare à Courpière).

Ensuite la société nous vend la chaleur à un prix incluant l’investissement initial et le fonctionnement, tout en restant compétitive en comparaison des autres sources d’énergie (fuel, gaz ou électricité). L’entreprise assure aussi la surveillance, l’entretien et le financement des éventuelles pièces à changer pour le même prix.

Au terme de ce contrat de 15 ans, l’étude préalable estime que nous aurons économisé 61 720 € sur le chauffage de nos trois bâtiments et l’investissement sera remboursé. A cette échéance, le contrat s’arrête et nous aurons le choix,  soit d’acheter la chaufferie pour 14 500 € (une chaufferie de ce type a une durée de vie d’environ 20 ans), soit de reconduire le contrat revu sans remboursement de l’investissement.

Par ailleurs, les subventions de la Région et du Département ayant été obtenues à hauteur de 57% de l’investissement de départ (contre 50% prévu initialement) la part fixe de nos dépenses s’en trouvent diminuée de 800 euros par an nous annonce Béta Énergie en mars dernier.

 

L’impact environnemental est, lui aussi, très appréciable puisque nous économisons désormais 109 tonnes de CO2 qui ne seront pas relâchées dans l’atmosphère dès 2018 : cela équivaut à 500 voitures parcourant chacune 15 000 Km par an. Une belle contribution au  PCAET Plan Climat Air Énergie Territorial et à l’engagement TEPOS Territoire à Energie Positive de la Communauté Thiers Dore et Montagne !

 

                                                                                                Christiane SAMSON

                                                                                                 Maire de Courpière

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article