UN PROJET DE MAISON DE SANTÉ A COURPIÈRE ?

Publié le par Unis pour Courpière

Accompagnée dans sa démarche par Philippe OSSEDAT, Vice-Président en charge de la santé à la Communauté de Communes et Bernard LORTON, Président du Pays Vallée de la Dore qui a dans ses missions la dimension Santé de ce grand territoire, le 23 janvier 2018, le Maire de Courpière avait invité tous les professionnels de santé exerçant sur la commune à la présentation d’un projet privé de maison de santé.

Le courrier d’invitation rappelait l’état de la recherche de médecins généralistes sur Courpière.

En 2016 et 2017, la Ville de Courpière a financé des annonces dans des revues professionnelles de médecins généralistes, en vain, puis elle a offert un an de loyer dans un des cabinets médicaux privés disponibles sur Courpière, sans succès pour le moment, cette offre demeure en 2018 pour tous les cabinets privés existants ou à venir.

Les contacts pris lors des Congrès de médecins ou stages d’étudiants en médecine, s’ils n’ont pas permis d’aboutir, ont réorienté la recherche vers une solution collective qui semble tourner autour d’une maison médicale accessible aux personnes à mobilité réduite, disposant de places de stationnement à proximité, pouvant regrouper plusieurs médecins mutualisant un secrétariat et reliés à un pôle de santé par internet (Courpière est rattachée au pôle de santé de Cunlhat pour cela).            Aujourd’hui, le projet privé peut offrir cette opportunité à court terme sur une friche commerciale à deux pas du centre bourg. Il pourrait proposer des cabinets médicaux et un local de secrétariat. Le permis de construire a été accordé le 11 janvier 2018.

Il constitue une chance de répondre aux attentes des médecins qui souhaitent s’installer en collégialité dans des locaux, clef en main, et accessibles.

Si un médecin généraliste, nouveau à Courpière (ou une mutualisation de généralistes nouveaux à Courpière) accepte de s’y installer pour un équivalent temps plein, la Ville serait prête à y reproduire l’offre de gratuité d’un an de loyer afin d’amorcer l’attractivité du pôle courpiérois.

De leur côté, Monsieur OSSEDAT, Vice-Président à la santé, et l’ingénierie de la Communauté de Communes Thiers Dore et Montagne aideront au montage du dossier financier pour solliciter l’aide de la Région aux maisons de santé. En effet, d’autres projets de ce type sur la Communauté existent. Un porté par un privé sur Chabreloche, un porté par Thiers Dore et Montagne sur Thiers.

Ces trois projets soulageraient les urgences de l’hôpital de Thiers et les infirmières scolaires vers qui les familles se reportent en dénaturant leurs rôles respectifs. Ils augmenteraient aussi l’attractivité médicale pour notre territoire.

M. DERLANGE, a ensuite présenté son projet qui consiste à racheter avec son épouse (elle-même médecin gériatre hospitalier et présente à la tribune le 23 janvier) la friche commerciale de l’ex-Central Cash avenue de Thiers pour s’y installer en tant que pharmacien propriétaire et y aménager quatre cabinets médicaux à louer à des médecins généralistes.

Une quinzaine de professionnels de santé de Courpière étaient présents. L’accueil a été plutôt frais et critique de la part de ceux qui se sont exprimés.

M. CAPERAN, lui, a conseillé de poursuivre cette information auprès du pôle de santé labellisé de Cunlhat auquel est rattaché Courpière, espérant que les futurs médecins y adhéreront, il a dit qu’il n’avait jamais abouti à monter un projet, qu’il était trop proche de la retraite pour participer à celui de M. DERLANGE en tant que praticien, mais qu’il restait prêt à l’accompagner.

Mme SAMSON, M. OSSEDAT, Mme GRILLE (chargée de mission santé au Pays Vallée de la Dore, représentant M. LORTON, excusé le 23) ont expliqué leurs raisons de soutenir ce projet pour l’intérêt d’attractivité médicale qu’il représente.

La proposition d’aide de M. CAPERAN et la présence de quelques jeunes médecins permettent de garder l’espoir que ce projet puisse voir le jour à Courpière en 2019.

Par ailleurs, la Communauté de Communes Thiers Dore et Montagne et la Commune de Courpière sont prêtes à soutenir tout projet présentant les qualités suffisantes pour obtenir l’aide de la Région.

                                                                                                                           La Municipalité

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article