ECLAIRAGE PUBLIC : A VOUS DE CHOISIR

Publié le par Unis pour Courpière

La Ville vous a proposé une réunion d’information sur l’extinction nocturne de l’éclairage public en milieu de nuit le vendredi 18 mars dernier pour que chacun puisse découvrir les éléments techniques de ce dossier afin de faire son choix en toute connaissance de cause. Tous les habitants étaient invités et bien peu se sont déplacés pour un sujet aussi sensible qui est au cœur de la vie quotidienne de chacun.

1-Les effets de l’éclairage nocturne trouble considérablement notre écosystème. La vie est liée à une partie de nos 24 heures dans le noir pour toutes les espèces y compris l’espèce humaine. La lumière artificielle a un impact sur la santé de l’homme. Il est prouvé scientifiquement par l’Organisation Mondiale de la Santé qu’elle peut dérégler l’horloge biologique et perturber le sommeil. Au niveau de la biodiversité, 80 % des insectes, 2/3 des migrations animales, un mammifère sur deux sont nocturnes. La dérèglementation du cycle de chasse nocturne, en raison de la pollution lumineuse, entraîne une modification de la chaîne alimentaire.

2-Face à une consommation énergétique en croissance continue, à une hausse exponentielle du coût de l’énergie et à la nécessité de préserver notre patrimoine naturel, des arbitrages s’imposent à la Municipalité mais aussi à tous les habitants. Aujourd’hui la question de la maîtrise de l’énergie dans l’éclairage public se pose.

Le contexte économique est moins favorable aux Collectivités Locales qui enregistrent régulièrement une baisse des dotations de l’Etat, donc un manque à gagner qui va nécessiter des ajustements dans le fonctionnement de la Commune. La Ville est d’autant plus vigilante et accorde toute son importance à la moindre économie susceptible de faire baisser la facture énergétique globale de la Commune.

Pratiquer l’extinction totale de l’éclairage public de 23h à 5h du matin ce serait 35 000 € d’économie réalisée par an.

3- Au-delà de l’aspect financier, limiter l’éclairage public permet d’économiser l’énergie. Dans un contexte mondial de réchauffement climatique, il est nécessaire de revenir vers une utilisation plus raisonnée de l’énergie et donc de l’éclairage artificiel. Les mesures du « Grenelle de l’environnement » ne sont pas seulement l’affaire des « Politiques ». C’est un projet de société qui implique un vrai changement de nos modes de consommation et de production. Cela commence par l’adoption par tous – Commune et habitants- d’une attitude et de gestes plus respectueux de l’environnement.

Nous vous proposerons donc dans le cadre d’une consultation publique du 18 au 30 avril 2016 de venir donner votre avis sur ce sujet :

  • Soit nous maintenons l’éclairage toute la nuit comme actuellement et nous réduirons d’autres services.

Soit nous pratiquons l’extinction de l’éclairage une partie de la nuit et nous ferons une économie minimum de 140 000 € en 4 ans.

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article