SUPPRESSION DE CERTAINS TRAINS SUR LA LIGNE TER CLERMONT-FERRAND – THIERS – ST ETIENNE : LETTRE DU MAIRE A LA SNCF LE 30/12/2015

Publié le par Unis pour Courpière

« J’apprends par M. SOUCHON, Président du Conseil Régional d’Auvergne, que la nouvelle grille de ces dessertes pour 2016 supprime 16 trains en semaine, dont 4 substitués par des cars et supprime 2 trains le week-end substitués aussi par des cars.

Ces suppressions seraient dues à l’élévation des exigences de sécurité des circulations SNCF, (réduire le déshuntage).

Ces exigences techniques pour assurer la sécurité des voyageurs sont tout à l’honneur de la SNCF, seulement nous ne pouvons pas accepter qu’elles soient mises en place au détriment de la fréquence des liaisons ferroviaires sur un tronçon important (Clermont-Ferrand – Thiers – Saint-Etienne) d’un axe majeur de la nouvelle Région, qui relie Thiers et Saint-Etienne à leur future capitale régionale : Lyon.

Ces choix sont en contradiction frontale avec les objectifs de transition écologique : transférer des voyageurs du train sur des routes et des autoroutes va aggraver les émissions de gaz à effet de serre, c’est contraire aux fragiles, mais historiques, points d’accord universel de la toute récente COP 21.

Pire, supprimer des trains sur cet axe stratégique de la nouvelle Région, c’est sacrifier Thiers au profit de Vichy, c’est abandonner Saint-Etienne au profit de Roanne. C’est une aberration en matière d’équipement structurant un territoire.

Tous les Trains Express Régionaux existants constituent un service public d’avenir sans lequel l’Auvergne et le Massif Central seraient menacés d’enclavement en Région et en Europe.

J’attire votre attention sur l’impérieuse nécessité de répondre aux besoins humains et aux défis environnementaux de chaque partie du territoire régional. »

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article