DES NOUVELLES DU REMPART, DU BELVEDERE ET DE L’EGLISE

Publié le par Unis pour Courpière

Le 21 Janvier, Madame la Maire a convié les financeurs (l’Etat, le Département, le Député) et la presse locale pour une visite du chantier du rempart avec l’Architecte des Bâtiments de France M. AUGER et tous les maîtres d’œuvre : le Bureau d’études techniques SOL SOLUTION, l’architecte du patrimoine M. PARMANTIER, le groupement d’entreprises GTS – COMTE – GUINTOLI.

Le chantier a bien avancé jusqu’en décembre. Grâce à une météo clémente, la pose du parement en pierre est réalisée à 80 % de la hauteur du rempart reconstruit.

L’humidité et le gel ont interrompu le chantier depuis le 15 Janvier dernier pour une durée indéterminée.

L’objectif de cette visite des trois subventionneurs que sont l’Etat (pour 400 000 €) le Département (pour 253 000 €) et notre Député (pour 15 000 € de sa réserve parlementaire) c’est de leur montrer à quoi ont servi leurs deniers.

Les emmener sur le futur belvédère permet aussi au Maire d’expliquer l’intérêt de relier le parc Lasdonnas et le centre-ville en créant un panorama convivial et touristique au-dessus du rempart restauré : une vraie mise en valeur environnementale et patrimoniale du quartier historique.

La Ville sollicite, en effet, la poursuite de l’accompagnement financier pour la démolition des ruines qui surplombent le rempart et l’aménagement du belvédère.

Dominique GIRON, Vice-Présidente du Conseil Départemental et Monsieur le Sous-Préfet de l’arrondissement de Thiers nous ont assuré de la poursuite de leurs soutiens pour la nouvelle opération du belvédère. Le représentant de l’Etat nous a révélé, à propos d’un autre chantier, le récent accord de la Direction Régionale de l’Action Culturelle sur la tranche conditionnelle 1 de l’église Saint-Martin : c’est une excellente nouvelle qui va dans le sens de la poursuite de la restauration de cette église.

Pour revenir sur le belvédère, le désamiantage et la déconstruction (c’est-à-dire la démolition et le tri des matériaux) des bâtiments se feront en février et dégageront l’espace complet du futur belvédère qui sera aménagé courant 2016.

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article