Le CCAS de Courpière se concentre désormais sur le service de portage de repas à domicile pour les Courpièrois (es).

Publié le par Unis pour Courpière

Le Conseil d’Administration du Centre Communal d’Action Sociale du 10 Décembre dernier a constaté que la prise de repas sur les communes extérieures avait encore baissé de 352 repas entre 2014 et 2015 (décès, hébergement en Maison de retraite, autres solutions).

Ce service aux autres communes est financé uniquement sur les moyens de la Ville de Courpière, qui est seule à verser la subvention qui permet au CCAS de fonctionner (Le CCAS de Courpière n’est pas un Centre Intercommunal d’Action sociale abondé par les dix communes du Conseil Communautaire).

Ce service extérieur est largement déficitaire puisqu’il nous oblige à payer trois quarts de temps d’un agent et à entretenir un deuxième véhicule frigorifique de portage (essence, assurance, entretien, pneus neige…).En 2016, le CCAS doit racheter le premier véhicule frigorifique de portage car il est trop vieux et trop couteux en réparation. De plus le contrat du second véhicule frigorifique vient à échéance au printemps et nous obligerait à racheter un 2éme véhicule si nous poursuivions le portage extérieur à Courpière.

Dans le contexte financier actuel, ce choix n’était pas possible, d’autant que ce portage extérieur ne concerne que 13 personnes âgées (5 à Vollore Ville, 4 à Augerolles , 3 à Aubusson, et 1 à Sauviat).

C’est donc à regret que le Conseil d’Administration du CCAS de Courpière a décidé le 10 Décembre 2015 de se recentrer sur le territoire de Courpière.

Pour laisser aux bénéficiaires du service portage de repas, le temps de s’organiser, le portage de repas à l’extérieur sera assuré jusqu’au 1er mars 2016.

Mohammed OULABBI

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article