Poursuite de la restauration extérieure de l’église Saint-Martin

Publié le par Unis pour Courpière

Le chantier, qui comprend trois tranches (une ferme et deux conditionnelles), était estimé à 1 200 000 € HT, mais après ouverture des plis il a été ramené 800 000 € HT. Cela a permis de réaliser la tranche ferme (chantier actuel de restauration du clocher et de la façade Ouest) pour 314 718 € HT au lieu de 505 453 €.

C’est dire les bonnes conditions financières dont nous bénéficions.

A cela se rajoutent 75 % de subventions car c’est un monument historique classé (33 % de l’Etat, 28 % du Département, 14 % de la Région), et 10 000 € sur la réserve parlementaire de M. NERI, Sénateur, et les 44 000 € de fonds mobilisés grâce à l’action des bénévoles de l’association Courpière Renaissance (que la Fondation du Patrimoine versera à la Ville à la fin du chantier sur présentation des factures)

Cela fera, au final, un reste à charge d’environ 20 000 € pour le budget de la Ville, ce qui est modeste, au regard de la restauration menée.

Dans cette dynamique (et malgré nos petits moyens), nous voulons continuer à bénéficier de tout ce contexte favorable pour lancer dès 2016 la tranche conditionnelle 1 qui fait suite à la tranche ferme.

Elle est chiffrée à 293 000 € HT, et permettra de retrouver l’étanchéité des toitures du transept, du carré du transept, du chœur, de l’abside et des absidioles ainsi qu’un travail sur les parements en pierre des façades, des baies et des perrons, sur les menuiseries, les barreaudages en fer et les vitraux.

Cette étape est indispensable à la préservation de l’édifice et de son contenu précieux. C’est pourquoi les demandes de subventions pour poursuivre cette restauration ont été proposées au Conseil Municipal du 26 octobre dernier qui vient de les voter. Espérons que les financeurs nous répondent favorablement.

Christiane SAMSON

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article