DISCOURS DE MADAME LE MAIRE - FETE DE LA ROSIERE

Publié le par Unis pour Courpière

Monsieur le Préfet,

Monsieur le Conseiller Régional qui représente aussi notre Député André Chassaigne indisponible ce jour et qui me demande de l’excuser auprès de vous, ce que je fais bien volontiers,

Monsieur le Conseiller Départemental,

Monsieur le Président de la Communauté de Communes,

Mesdames Messieurs les élus,

Mesdames Messieurs

« Cette année, nous avons voulu insuffler à la fête de la Rosière une dynamique de rencontre avec la population.

C’est pourquoi, cette belle fête de la jeunesse évolue légèrement entre tradition et modernité.

La tradition sera respectée dans ce qu’elle a de plus ancré avec l’histoire contemporaine de Courpière, construite peu à peu :

  • L’honneur rendu à Mme Marie-Antoinette Morin-Fournioux qui a, en quelque sorte, créé la fête de la Rosière, en offrant un legs de 20 000 francs en 1920, pactole épuisé depuis bien longtemps, mais création préservée depuis,
  • Tradition de la ville pavoisée, de son cœur animé par les commerçants et par les manèges des forains qui font la joie des petits et des grands,
  • Tradition des fanfares qui assurent l’ambiance festive,
  • Tradition du couronnement de la rosière et du feu d’artifice du samedi soir,
  • Tradition aussi du défilé des chars des associations et quartiers, le dimanche après-midi.

En 2015, cette tradition sera encore renforcée puisque le dépôt de la gerbe de fleurs au pied du monument aux morts pour la France (qui a ses propres célébrations le 11 novembre et le 8 mai) sera remplacé par un dépôt de fleurs sur la tombe de Mme Morin-Fournioux, geste qui prend toute sa signification dans le cadre de cette fête !

Tradition revivifiée donc mais aussi modernité introduite avec :

  • Le couronnement et l’aubade à la Rosière qui ont été déplacés au cœur de la fête pour leur donner plus de proximité avec les habitants en joie.
  • Le déroulement des cérémonies qui a intégré le passage de la Rosière et de ses demoiselles d’honneur à la maison de retraite juste après le couronnement, afin de consacrer plus de temps à cette visite aux Aînés que lorsque le défilé s’arrêtait furtivement pour ne pas stopper trop longtemps les chars.

Petite modification du parcours : le défilé alternera une année à la gare et une année au square des Arnauds, afin d’animer un nouveau quartier sans rallonger le parcours, au contraire.

J’ai également deux belles nouvelles à vous annoncer :

  • Les associations se sont mobilisées pour confectionner deux fois plus de chars que l’an dernier.
  • Et, 2015, c’est aussi le retour de la retraite aux flambeaux qui conduit les enfants au feu d’artifice du soir.

Vous découvrirez d’autres petites surprises qui vont émailler le déroulement de la fête que nous avons revisitée pour votre plus grand plaisir avec l’aide du personnel communal, des associations locales et du Comité d’Animation de Courpière.

Merci à eux.

Merci aussi aux forains qui font plaisir à la jeunesse avec leurs stands traditionnels et leurs nouvelles attractions.

Nous, élus municipaux, nous investissons beaucoup dans la préparation des fêtes locales pour impulser à Courpière le vivre ensemble républicain. Nous sommes ravis de constater l’implication grandissante de la vie associative et des habitants qui prennent plaisir à ces fêtes locales.

Ce vivre ensemble républicain est rendu possible par la laïcité dont il faut prendre le plus grand soin car elle est garante du respect de chacun, sans distinction de genre, de richesse, d’opinions, de convictions religieuses.

Dans les années à venir, nous comptons beaucoup sur votre créativité pour dynamiser encore ce bel évènement pour notre ville !

Avant de couronner la nouvelle rosière, je veux remercier, au nom de tout le Conseil Municipal, Amélie Gardel notre rosière actuelle, pour son respect des engagements pris et son implication dans la vie de la Commune.

Je passe la parole

  • A Monsieur GONIN, Président de la Communauté de Communes
  • A Monsieur COUPAT, Conseiller Départemental
  • A M. DUBOURGNOUX, Conseiller régional et représentant du Député
  • A Monsieur le Préfet

Voici venu le moment solennel que vous attendez tous, le couronnement de Céline Héritier »

Je sollicite l’aide d’Amélie GARDEL

Couronnement +dotation

Publié dans Mandat Ch. Samson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article